Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’infarctus du sujet âgé : données du registre FAST-MI 2010

Acute myocardial infarction in the elderly. The FAST-MI registry

Doi : 10.1016/j.lpm.2013.04.010 

Etienne Puymirat 1 1, Nadia Aissaoui 1 1, Tabassome Simon 2 1, Vincent Bataille 3 1, Elodie Drouet 4 1, Geneviève Mulak 5 1, Jean Ferrières 3 1, Nicolas Danchin 1 1 

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Key points

The FAST-MI 2010 registry collected information on characteristics and management of patients hospitalized for acute myocardial infraction during a one-month period in 213 centers across France, at the end of 2010.

Among the 3079 patients included, 31% were aged 75 years or over (25% of those with ST-elevation myocardial infarction, and 38% of those with non-ST-elevation myocardial infarction).

The clinical profile and risk factors differ in elderly patients, but chest pain remains the most common presenting symptom, although a substantial percentage of patients also present with signs of heart failure.

Elderly individuals receive less recommended medications, including reperfusion therapy for STEMI, with the largest difference observed beyond 85 years of age.

In-hospital mortality increases with age, particularly after 85 years, but has decreased compared with previous French surveys.

Points essentiels

Le registre FAST-MI 2010 a collecté les caractéristiques et l’évolution clinique des patients hospitalisés pour un infarctus du myocarde dans 213 établissements français publics et privés pendant une période d’un mois à la fin de 2010.

Parmi les 3079 patients inclus, 31 % sont âgés de 75ans ou plus (25 % des patients ayant un infarctus avec sus-décalage et 38 % de ceux ayant un infarctus sans sus-décalage).

Les patients les plus âgés ont de plus nombreux facteurs de risque, et plus fréquemment des antécédents cardiovasculaires et des pathologies associées.

La douleur thoracique reste le symptôme d’appel le plus commun, mais une part importante s’accompagne de signes d’insuffisance cardiaque.

La prise en charge diffère sensiblement de celle des malades plus jeunes, avec une moindre utilisation des traitements recommandés, et notamment des traitements de reperfusion dans les infarctus avec sus-décalage.

La mortalité hospitalière augment nettement avec l’âge, en particulier après 85ans, mais elle a nettement reculé par rapport aux enquêtes antérieures.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 42 - N° 11

P. 1432-1441 - novembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil clinique, parcours de soins et comportements des patients à haut risque cardiovasculaire : étude transversale en Aquitaine
  • Bernard Gay, Thierry Couffinhal, Florence Saillour-Glénisson, Floriane Sevin, Marion Kret, Philippe Michel
| Article suivant Article suivant
  • L’utilisation de la réalité virtuelle dans le traitement des troubles mentaux
  • Eric Malbos, Laurent Boyer, Christophe Lançon

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité