Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A new in vivo confocal microscopy prognostic factor in Acanthamoeba keratitis - 05/01/14

Un nouveau facteur pronostique dans la kératite amibienne : apport de la microscopie confocale in vivo

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.09.004 
X. Zhang a, X. Sun a, , C. Jiang a, Z. Wang a, Y. Zhang a, S. Deng a, A. Labbé a, b, c
a Department of Ocular Microbiology, Beijing Institute of Ophthalmology, Beijing Tongren Hospital, Capital Medical University, 17, Hou Gou Lane, Chong Nei Street, 100005 Beijing, China 
b Department of Ophthalmology, Quinze-Vingts National Ophthalmology Hospital, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
c Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines University, 55, avenue de Paris, 78000 Versailles, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 05 janvier 2014
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Purpose

To identify prognostic factors associated with poor outcomes in Acanthamoeba keratitis (AK).

Methods

Patients with AK treated at the Beijing Tongren Hospital between January 2008 and January 2012 were included. All patients had corneal scrapings and/or cultures positive for Acanthamoeba and visible cysts on in vivo confocal microscopy (IVCM) examination. Therapeutic penetrating keratoplasty was performed in patients who experienced disease progression or lack of improvement on topical therapy. Patient demographics, clinical characteristics, previous treatment, and IVCM characteristics of the cysts were evaluated. Patients defined as poor outcomes were those requiring therapeutic penetrating keratoplasty. Logistic regression was used to estimate the odd-ratio identifying prognostic factors associated with a poor outcome.

Results

Twenty-nine eyes of 29 patients were diagnosed as having AK over the study period. IVCM showed clusters and/or chains of Acanthamoeba cysts in 9 patients. Fifteen patients underwent therapeutic penetrating keratoplasty. A late-disease stage on presentation, a deep location of cysts, and clusters or chains of cysts observed with IVCM were significantly associated with a worse outcome. On multivariate analysis, only clusters or chains of cysts observed with IVCM were independently associated with a poor prognosis.

Conclusion

The presence of clusters or chains of Acanthamoeba cysts could be a new IVCM criterion allowing the identification of AK patients requiring therapeutic penetrating keratoplasty.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Identifier les facteurs de mauvais pronostic associés aux kératites amibiennes.

Patients et méthodes

Dans cette étude, les patients traités au Beijing Tongren Hospital pour une kératite amibienne entre janvier 2008 et janvier 2012 ont été inclus. Tous les patients avaient un examen direct après grattage de cornée et/ou des résultats de cultures positifs pour Acanthamoeba, et des kystes visibles en microscopie confocale in vivo (IVCM). Une kératoplastie transfixiante thérapeutique était réalisée chez les patients qui présentaient une évolution défavorable ou l’absence d’évolution sous traitement médical. Les données démographiques, les caractéristiques cliniques, les traitements antérieurs, et les caractéristiques des kystes amibiens observés en IVCM ont été analysés. La nécessité d’effectuer une kératoplastie transfixiante thérapeutique a été utilisée comme définition du mauvais pronostic. Une régression logistique a été réalisée afin d’identifier les facteurs de mauvais pronostic associés aux kératites amibiennes.

Résultats

Vingt-neufs yeux de 29 patients atteints de kératite amibienne ont été analysés. L’examen en IVCM retrouvait des kystes amibiens groupés en amas ou en chaînettes chez 9 patients. Quinze patients ont nécessité une kératoplastie transfixiante thérapeutique. Lors de l’examen initial, un stade clinique avancé, une localisation profonde des kystes et la présence de kystes regroupés en amas ou en chaînettes en IVCM étaient associés à un pronostic défavorable. En analyse multivariée, seule l’observation en IVCM de kystes regroupés en amas ou en chaînettes était associée de manière indépendante à un plus mauvais pronostic.

Conclusion

L’observation en IVCM de kystes amibiens regroupés en amas ou en chaînettes pourrait être un nouveau critère de mauvais pronostic des kératites amibiennes permettant d’identifier les patients nécessitant un traitement chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Acanthamoeba keratitis, In vivo confocal microscopy, Prognostic factors, Diagnosis

Mots clés : Kératite amibienne, Microscopie confocale in vivo, Facteurs pronostiques, Diagnostic


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.