Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Remédiation cognitive dans la schizophrénie - 22/01/14

[37-820-A-55]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(13)64355-2 
N. Franck
 Service universitaire de réhabilitation, centre référent lyonnais en réhabilitation et en remédiation cognitive (CL3R), Centre hospitalier Le Vinatier, UMR 5229, CNRS et Université Lyon 1, 98, rue Boileau, 69006 Lyon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La remédiation cognitive a pour objectif de limiter l'impact des troubles cognitifs. De tels troubles sont fréquemment associés à la schizophrénie. Ils ont la particularité d'être hétérogènes, chaque patient présentant un profil de dégradation et de préservation de ses compétences qui lui est propre. Ils peuvent affecter les processus neurocognitifs et métacognitifs, ainsi que la cognition sociale. En ce qui concerne la neurocognition, quatre patients sur cinq en moyenne présentent une altération des performances selon les normes établies pour la population générale ; les patients qui restent au-dessus du seuil de normalité accusent généralement une perte par rapport à leur fonctionnement prémorbide. N'étant pas spécifiques, les déficits neurocognitifs ne sont pas pris en compte pour établir le diagnostic. Il est néanmoins important de les identifier et de les quantifier, car ils contribuent fortement au pronostic fonctionnel. Les anomalies également fréquentes qui touchent les deux autres domaines - dont certaines sont spécifiques - contribuent à l'expression symptomatique de la maladie. La métacognition et la cognition sociale doivent donc être systématiquement explorées. Ainsi, l'évaluation neuropsychologique (qui permet d'explorer la neurocognition) doit être complétée par des tâches explorant ces deux domaines, dès qu'une stabilité clinique a été atteinte et que le traitement médicamenteux a été réduit à la posologie minimale efficace. La remédiation cognitive permet de pallier les conséquences des troubles cognitifs (déficits attentionnels, mnésiques, visuospatiaux, exécutifs, métacognitifs et de cognition sociale) en s'appuyant sur l'utilisation de tâches rééducatives destinées à compléter l'action des médicaments psychotropes et de la psychothérapie. Son efficacité a été mise en évidence par de nombreuses études contrôlées et par plusieurs méta-analyses. Les programmes de remédiation cognitive doivent être mis en œuvre dans le cadre d'un projet de soin individualisé associant le plus souvent d'autres outils de réhabilitation permettant de favoriser la réinsertion sociale et/ou professionnelle du patient (éducation thérapeutique, entraînement des compétences sociales, aide à la construction d'un projet social et/ou professionnel, mise en situation professionnelle et soutien des familles). L'objectif de la remédiation cognitive n'est pas l'amélioration des performances cognitives, mais la réussite de projets concrets dans le domaine social (loisir, logement, etc.) ou professionnel (travail protégé ou dans le milieu ordinaire) à laquelle cette amélioration peut contribuer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Schizophrénie, Déficits cognitifs, Fonctions exécutives, Mémoire, Attention, Neuropsychologie, Cognition sociale, Métacognition, Remédiation cognitive, Pronostic


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Thérapies cognitives
  • J. Cottraux
| Article suivant Article suivant
  • Thérapies systémiques
  • N. Pommepuy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.