Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prise en charge chirurgicale en urgence des lésions caustiques du tractus digestif supérieur - 14/04/14

[40-210]  - Doi : 10.1016/S0246-0424(14)62317-7 
M. Chirica a, , N. Munoz-Bongrand a, F. Fieux b, B. Halimi a, E. Sarfati a, P. Cattan a
a Service de chirurgie générale, digestive et endocrinienne, Hôpital Saint-Louis, AP-HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
b Service de réanimation chirurgicale, Hôpital Saint-Louis, AP-HP, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 21
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les brûlures caustiques du tractus digestif supérieur constituent une urgence médicochirurgicale fréquente chez l'adulte. La survenue d'une nécrose digestive étendue chez 20 % des patients engage le pronostic vital et fonctionnel. Une exérèse viscérale en urgence est nécessaire dans cette situation pour prévenir le décès précoce par perforation digestive ou extension de la brûlure aux organes de voisinage. La fibroscopie œsogastrique confirme la réalité des lésions, donne une idée du pronostic et apporte une aide dans l'orientation thérapeutique. La décision de réaliser une exploration chirurgicale, et particulièrement une œsophagectomie, repose sur les données de la tomodensitométrie. Une œsogastrectomie totale est l'intervention pratiquée le plus souvent en urgence. En l'absence de lésions de nécrose transpariétale, une préservation gastrique et/ou œsophagienne doit être tentée, car une attitude conservatrice améliore le pronostic et les options de reconstruction en cas de séquelles sténosantes. Bien qu'elles soient grevées d'un pronostic plus sombre, les exérèses élargies sont licites, car elles permettent la survie de bon nombre de patients et aucun facteur prédictif de décès précoce n'a clairement été identifié dans ces situations. Enfin, lors de ces interventions de résections, tout doit être fait pour préserver les chances de reconstruction ultérieure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ingestion de caustiques, Fibroscopie œsogastrique, Tomodensitométrie, Œsogastrectomie totale, Résection étendue, Patch pulmonaire, Duodénopancréatectomie céphalique


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Chirurgie des cancers de l'oesophage
  • Alain Sauvanet, Jacques Belghiti
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des perforations œsophagiennes
  • V. De Moor, J. Lemaire, A. Rosière, L. Michel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.