Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’amyloïdose des vésicules séminales, une condition localisée sans répercussion systémique - 21/02/08

Doi : AP-06-2004-24-3-0242-6498-101019-ART04 

Isabelle Harvey,

Bernard Têtu

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : L’amyloïdose des vésicules séminales est une condition relativement peu fréquente dont nous présentons 9 autres observations.

Matériel et méthodes : Ces 9 cas sont issus des 803 prostatectomies radicales effectuées entre 1995 et 2000 pour des adénocarcinomes. Nous avons précisé le type d’amyloïdose par immunohistochimie et avons recherché la présence d’une maladie systémique concomitante ainsi que la prise d’hormonothérapie néo-adjuvante par revue des dossiers médicaux.

Résultats : La prévalence de l’amyloïdose est nettement moins élevée dans notre étude (1,1 %) que dans les séries d’autopsies non sélectionnées. La prévalence de l’amyloïdose chez les patients ayant reçu une hormonothérapie néo-adjuvante (agoniste de LHRH et anti-androgène) est de 2 % alors qu’elle est de 0,9 % chez ceux n’ayant pas reçu d’hormonothérapie (p > 0,3). Aucun patient n’était porteur d’amyloïdose systémique et tous les cas étaient de type non-A.A. La lactoferrine, une glycoprotéine produite par les vésicules séminales normales, a été identifiée dans plus de la moitié des cas (5/9).

Conclusion : Nous n’avons pas retrouvé d’association entre la prévalence de l’amyloïdose des vésicules séminales et la présence d’un adénocarcinome prostatique, une maladie systémique ou une exposition à une hormonothérapie néoadjuvante. La condition est habituellement localisée et notre étude confirme que les dépôts de substance amyloïde sont composés principalement de lactoferrine.

Abstract

Amyloidosis of the seminal vesicles: a local condition with no systemic impact

Aim: Localised seminal vesicle amyloidosis is relatively infrequent and we present 9 additional cases.

Material and methods: Those 9 cases were retrospectively retrieved from 803 radical prostatectomies performed between 1995 and 2000 for prostatic adenocarcinoma. In each case, the type of amyloidosis was characterised by immunohistochemistry. Information regarding a possible concurrent disease or prior hormone therapy has been obtained.

Results: The prevalence of amyloidosis of seminal vesicles is lower in our study (1.1%) than in unselected autopsy cases. The prevalence of amyloidosis in patients exposed to prior hormone therapy (LHRH agonist and anti-androgen) was 2% while it reached only 0.9% in those who received no hormone therapy (p>0.3). No patient had systemic amyloidosis and all cases were of non A-A type. Lactoferrin, a glycoprotein produced by normal seminal vesicles, was detected in more than a half of them (5/9).

Conclusion: No association was found between the occurrence of seminal vesicle amyloidosis and occurrence of a prostatic adenocarcinoma, corcomitant systemic disease or exposure to prior hormone therapy. Seminal vesicle amyloidosis is a localised condition without systemic involvement and amyloid deposition is composed mostly of lactoferrin.


Mots clés : prostate , amyloïdose , vésicules séminales , lactoferrine

Keywords: Prostate , amyloïdosis , seminal vesicles , lactoferrin


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 3

P. 236-240 - juin 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Adénocarcinomes de l’estomac et de l’œsophage distal
  • Rabah Kerroucha, Valérie Hervieu, Marie-Laure Chambonnière, Florence Mège-Lechevallier, Gilles Poncet, Jean Boulez, Philippe Tanière, Jean-Yves Scoazec
| Article suivant Article suivant
  • Les hématodermies CD4/CD56
  • Tony Petrella, Janine Wechsler, Philippe Courville, Anne de Muret, Jacques Bosq, Pierre Déchelotte, Jean Feuillard, Anne Durlach, Béatrice Vergier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.