Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Laryngectomie totale et pharyngolaryngectomie totale - 10/06/14

[46-280]  - Doi : 10.1016/S2211-0402(14)60892-8 
A. Moya-Plana , H. Mirghani, F. Janot
 Service Oto-rhino-laryngologie, Département de cancérologie cervicofaciale et ORL, Institut Gustave-Roussy, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Résumé

Les cancers du pharyngolarynx affectent un organe clé de la vie de relation. Ils représentent le tiers des tumeurs malignes des voies aérodigestives supérieures (VADS). Les cancers du larynx se caractérisent par un meilleur pronostic que les autres localisations car ils sont contenus dans une structure cartilagineuse et sont diagnostiqués précocement. Les cancers de l'hypopharynx ont un plus mauvais pronostic, du fait de leur forte lymphophilie avec un risque élevé de métastases à distance. Ces tumeurs sont souvent de diagnostic tardif, une part non négligeable de celles-ci étant découverte à un stade avancé. Lorsqu'elles sont accessibles à un traitement chirurgical, il s'agit souvent d'une chirurgie radicale ayant un impact majeur sur la qualité de vie postopératoire. Des protocoles de préservation d'organe associant radiothérapie et chimiothérapie permettent actuellement d'éviter la pharyngolaryngectomie totale chez une proportion importante de patients. Cependant, bien que les indications de laryngectomie totale et de pharyngolaryngectomie totale aient ainsi diminué, ces chirurgies conservent une place de choix dans l'algorithme thérapeutique des tumeurs avancées du pharyngolarynx. Celles-ci sont indiquées en première intention en cas de contre-indication à un protocole de préservation ou en rattrapage après échec du traitement médical conservateur. Un lambeau de couverture (de type grand pectoral pédiculé) est alors recommandé. Certaines situations cliniques (lésion circulaire, atteinte de la bouche œsophagienne, etc.) peuvent nécessiter des reconstructions pharyngées plus complexes faisant appel à des lambeaux libres microanastomosés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Pharyngolaryngectomie totale, Préservation d'organe, Reconstruction pharyngée, Réhabilitation vocale


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Voies d'abord du pharynx
  • S. Morinière, K. Hammoudi
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical du diverticule pharyngo-oesophagien
  • A. Giovanni, L. Santini

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.