Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cancer du côlon : épidémiologie, diagnostic, bilan d'extension, traitement chirurgical et suivi - 24/06/14

[9-068-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(14)50951-0 
G. Manceau a, M. Wagner b, S. Doat c, A. Bardier d, J.-B. Bachet c, O. Dubreuil c, J.-P. Spano e, O. Lucidarme b, L. Hannoun a, J.-C. Vaillant a, M. Karoui a,  : MD-PhD
a Service de chirurgie digestive et hépato-bilio-pancréatique, AP-HP, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Institut universitaire de cancérologie Paris VI, Université Pierre-Marie-Curie, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
b Service de radiologie polyvalente et oncologique, AP-HP, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Institut universitaire de cancérologie Paris VI, Université Pierre-Marie-Curie, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
c Service d'hépato-gastroentérologie, AP-HP, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Institut universitaire de cancérologie Paris VI, Université Pierre-Marie-Curie, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
d Service d'anatomie et de cytologie pathologique, AP-HP, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Institut universitaire de cancérologie Paris VI, Université Pierre-Marie-Curie, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
e Service d'oncologie médicale, AP-HP, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Institut universitaire de cancérologie Paris VI, Université Pierre-Marie-Curie, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 20
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le cancer colorectal représente 11,1 % de l'ensemble des cancers en France. Il s'agit d'une pathologie du sujet âgé, avec un âge moyen au diagnostic supérieur à 70 ans. Sa survie relative à cinq ans, tous sexes et stades confondus, est de 56 % et dépend fortement du stade d'évolution de la maladie au diagnostic. Il survient en général à partir d'une lésion précancéreuse appelée adénome, d'où la mise en place de modalités de dépistage qui dépendent de l'âge du patient et du risque individuel de développer un cancer. La prise en charge du cancer du côlon est multidisciplinaire, faisant intervenir gastroentérologue, cancérologue, radiologue, chirurgien, oncogénéticien en cas de suspiçion de forme familiale de cancer colorectal (principalement polypose adénomateuse familiale, polypose liée au gène MYH et syndrome de Lynch) et, de plus en plus, gériatre et oncogériatre. La confirmation diagnostique nécessite des biospies effectuées au cours d'une coloscopie complète. Le bilan d'extension comprend la recherche d'une extension locorégionale et surtout à distance, au niveau hépatique, pulmonaire et péritonéal. Le scanner thoraco-abdomino-pelvien sans et avec injection de produit de contraste iodé permet avec un seul examen de réaliser l'ensemble de ce bilan radiologique. La chirurgie d'exérèse est actuellement le traitement curatif de première intention en cas de cancer colique non métastatique et sans signe de complication. Réalisée de façon préférentielle par voie cœlioscopique, sans préparation colique mécanique et après une immunonutrition préopératoire, elle doit comprendre une ligature des vaisseaux à leur origine et un curage ganglionnaire permettant l'analyse anatomopathologique d'au moins 12 ganglions, ce qui permet une classification adéquate du cancer, et a un impact direct sur l'administration ou non d'une chimiothérapie adjuvante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cancer du côlon, Coloscopie, Scanner, Métastase, Chirurgie, Curage ganglionnaire


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Adénocarcinome de l'intestin grêle
  • T. Aparicio, A. Zaanan, N. Carrère, P. Afchain
| Article suivant Article suivant
  • Prédisposition héréditaire au cancer colorectal et inactivation de la fonction de réparation des mésappariements de l'ADN
  • S. Olschwang, F. Eisinger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.