Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

COL08-03 : Évaluation des coûts directs médicaux dans les infections du pied diabétique - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70076-9 
J.-L. Kabore 1, F. Desbiez 2, D. Balayssac 1, S. Fiquet 2, M. Audibert 1, O. Lesens 2
1 CERDI, Clermont-Ferrand, France 
2 CHU Clermont-Ferrand, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Les infections du pied diabétique entraînent un coût financier et économique important dans le monde. Néanmoins aucune donnée économique spécifique n’existe concernant leur coût en France.

Matériels et méthodes

Étude rétrospective transversale incluant tous patients ayant consulté à la consultation pluridisciplinaire dédiée aux infections du pied diabétique au CHU en 2012 pour un premier épisode, une récidive, ou un suivi. Les coûts directs comprenant l’hospitalisation, les soins de ville (consultations, biologie, imagerie, médicaments, soins locaux, décharge) et le transport ont été pris en compte. Analyse statistique : test de Student, de Mann-Whitney et de Kruskal-Wallis.

Résultats

96 patients analysés/109 ; âge moyen : 66 ans ; sexe ratio : 1,8 ; dialyse : 11 % ; antécédents d’amputation : 47 %. 96 % avaient une infection ostéo-articulaire, 64 % une ischémie. La distance moyenne avec le CHU était de 37km (extremes : 1–134km). Les dépenses globales s’élevaient à 1 009 781 € pour l’année 2012 soit un coût moyen annuel de 10 518,55 € par patient. Les quatre principaux postes de dépenses comprenaient les hospitalisations (de jour et de court séjour) (50,15 %) suivi des soins infirmiers (23,23 %), des médicaments (9,76 %) et du transport (6,38 %). Les coûts n’étaient pas statistiquement différents pour les dialysés, les patients ayant un antécédent d’amputation, le grade 3B par rapport au grade 3D de la classification de l’Université du Texas et ceux ayant une artérite des membres inférieurs.

Conclusion

Le coût des infections du pied diabétique n’a été que très peu étudié en France ; De telles études peuvent servir de base à l’adoption de stratégies permettant de minimiser les coûts et améliorer l’efficience des prestations de soins. À partir de ce travail, un programme de télémédecine a été mis en place dans notre CHU.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 15 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • COL08-02 : Infections ostéo-articulaires à germes anaérobies : séries de 61 cas
  • G. Walter, M. Vernier, M. Million, P. Seng, A. Stein
| Article suivant Article suivant
  • COL08-04 : Suivi thérapeutique pharmacologique (STP) de la rifampicine (RIF) dans les infections ostéo-articulaires (IOA)
  • J. Dupouey, C. Muziotti, M. Vernier, R. Guilhaumou, A. Boulamery, A. Ménard, N. Simon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.