Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prothèse totale d'épaule, anatomique et inversée, de première intention, hors contexte traumatique : technique chirurgicale - 04/08/14

[44-289]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(14)61746-3 
C. Nérot  : Praticien hospitalier, X. Ohl : Chef de clinique-assistant
 Service orthopédie-traumatologie, Centre hospitalier universitaire de Reims, Hôpital Maison-Blanche, 45, rue Cognacq-Jay, 51100 Reims, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 18
Iconographies 39
Vidéos 0
Autres 8

Résumé

Depuis une trentaine d'années, le nombre des implantations de prothèses d'épaule a progressé de façon très importante (+ 13 % entre 2006 et 2010) avec des résultats cliniques qui encouragent à poursuivre leur utilisation et également à les améliorer. Les données anatomiques et préopératoires, cliniques et paracliniques sont rappelées ; elles sont le préalable essentiel avant l'indication. L'apport du scanner est considérable pour identifier une perte de substance osseuse (glénoïdienne en particulier) et pour évaluer la qualité des muscles de la coiffe ; or, il s'agit là des deux principaux points faibles des arthroplasties d'épaule. La qualité de l'installation ainsi que le choix de la voie d'abord font partie intégrante de la stratégie chirurgicale. Quelle que soit l'arthroplastie totale choisie, la qualité de l'exposition glénoïdienne est un temps souvent délicat mais essentiel pour assurer un travail efficace : préparation osseuse et fixation de l'implant. Le respect des parties molles et la restauration d'un équilibre satisfaisant est un des éléments clés d'un bon résultat fonctionnel pour les prothèses anatomiques quel qu'en soit le mode de fixation humérale. En cas d'omarthrose associée à une rupture irréparable de la coiffe des rotateurs, le respect des principes mécaniques décrits par P. Grammont est impératif pour la réussite d'une prothèse inversée. L'analyse des séries publiées a permis de préciser les critères de positionnements les plus adaptés, en particulier pour la pièce glénoïdienne. Des gestes associés tels que greffe osseuse ou transfert tendineux peuvent être indiqués et doivent être planifiés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Épaule, Prothèse, Arthroplastie, Totale anatomique, Totale inversée, Omarthrose, Rupture de coiffe


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical palliatif des paralysies de l'épaule
  • B. Coulet, H. Lenoir, M. Delpont
| Article suivant Article suivant
  • Traitement chirurgical des fractures de l'extrémité supérieure de l'humérus de l'adulte
  • L. Favard, J. Berhouet, G. Bacle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.