Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ovaires : variations physiologiques et pathologies fonctionnelles - 18/08/14

[34-600-A-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8543(14)58176-1 
M. Bazot , S. Dechoux-Vodovar, A. Morel, L. Jarboui, I. Thomassin-Naggara
 Service de radiologie, Hôpital universitaire Est-Parisien Tenon, AP-HP, 58, avenue Gambetta, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Résumé

La connaissance de l'anatomie et de la physiologie ovarienne est un prérequis essentiel pour comprendre la pathologie fonctionnelle de l'ovaire. Un dysfonctionnement d'un ou plusieurs follicules ou du stroma ovarien génère de multiples anomalies habituellement réversibles chez les femmes en période d'activité génitale. La pathologie folliculaire peut être monofolliculaire, générant kystes folliculaires simples ou hémorragiques. Elle est aussi fréquemment plurifolliculaire, à l'origine de dystrophies ovariennes macropolykystiques ou micropolykystiques, alors associées à des perturbations métaboliques ou endocriniennes. L'atteinte du stroma est plus rare, à l'origine d'hyperplasie stromale, d'œdème ovarien massif ou de fibromatose ovarienne d'aspect pseudo-tumoral. L'échographie endovaginale est l'examen de première intention pour l'exploration de l'ensemble de ces affections. Lorsqu'un doute persiste sur la nature fonctionnelle de ces diverses anomalies, l'IRM est un complément utile pour compléter leur caractérisation. La grossesse est responsable de diverses modifications fonctionnelles posant des problèmes diagnostiques différentiels avec des tumeurs organiques ne devant pas conduire à une chirurgie délétère. Le syndrome d'hyperstimulation est une forme iatrogène d'hyperreactio luteinalis lié à la prise en charge de l'infertilité par les inducteurs de l'ovulation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Kyste lutéal hémorragique, Kyste folliculaire, Corps jaune, Syndrome des ovaires micropolykystiques, Fibromatose ovarienne, Dystrophie macropolykystique, Syndrome d'hyperstimulation


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie de l'appareil génital masculin chez l'enfant et l'adolescent (à l'exception de l'appareil urinaire et de la glande mammaire)
  • A. Geoffray, M. Guesmi, B. Leloutre
| Article suivant Article suivant
  • Pathologie organique de l'ovaire
  • M. Bazot, J. Nassar-Slaba, I. Thomassin-Naggara, A. Cortez, E. Daraï

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.