Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières S'abonner

Sécrétions sudorale et sébacée

[50-020-F-10]  - Doi : 10.1016/S2211-0380(14)68163-1 

G.-E. Piérard   : Professeur, C. Piérard-Franchimont : Professeur, T. Hermanns-Lê : Dermatologue

Voir les affiliations
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 20 août 2014

Résumé

Deux types majeurs de glandes sudoripares sont reconnus ; celles à sécrétion eccrine sont plus nombreuses que celles à sécrétion apocrine. Les glandes apoeccrines ont une existence hypothétique débattue, combinant des caractéristiques eccrines et apocrines. D'autres encore ont une structure particulière et sont appelées respectivement glandes de Moll, cérumineuses et anogénitales pseudomammaires. La thermolyse est la fonction principale des glandes sudoripares eccrines. L'évaluation qualitative et quantitative des troubles fonctionnels est accessible par des tests non invasifs. Ces méthodes permettent de distinguer objectivement les territoires cutanés hyper-, hypo- ou anhidrotiques, et de comparer l'activité de glandes sudoripares voisines. Trois types de follicules pilosébacés sont identifiés selon le volume de la glande sébacée et la taille du poil. Les follicules sébacés comportent une glande sébacée volumineuse et très active. Ils se retrouvent principalement sur le visage et le haut du tronc. La maturation des sébocytes se marque par la synthèse du sébum qui est riche en triglycérides, esters de cires, stérols et squalène. La sécrétion de sébum au niveau de la glande ne peut être estimée directement ; en revanche, l'excrétion sébacée à la surface de la peau après le transit dans le réservoir infundibulaire peut être mesurée par biométrologie non invasive. L'excrétion sébacée est régulée par divers facteurs physicochimiques incluant diverses hormones dont les plus actives sont les androgènes. Il est également possible d'influencer pharmacologiquement le flux de sébum. Divers cosmétiques peuvent réguler transitoirement l'excrétion sébacée.


Mots-clés : Glande sudoripare, Sueur, Perte insensible en eau, Thermolyse, Glande sébacée, Sébum


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à ce traité ?

Publicité