Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effet de l’hypothermie systémique par ventilation liquidienne totale au cours du choc par ischémie/reperfusion par clampage aortique chez le lapin - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.668 
N. Mongardon 1, 2, , M. Kohlhauer 2, F. Lidouren 2, S. Giraud 3, M. Chenoune 2, T. Hauet 3, H. Walti 4, P. Micheau 4, R. Robert 4, A. Cariou 5, J.-L. Dubois-Randé 2, G. Dhonneur 1, B. Ghaleh 2, A. Berdeaux 2, R. Tissier 2
1 Service d’Anesthésie et des Réanimation Chirurgicales, CHU Henri Mondor 
2 INSERM U955, Université Paris-Est Créteil, Créteil 
3 INSERM U1082, Poitiers, France 
4 Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Canada 
5 Service de Réanimation Médicale, CHU Cochin, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’administration intra-pulmonaire de perfluorocarbones thermorégulés par ventilation liquidienne totale (VLT) permet un refroidissement ultra-rapide tout en assurant les échanges gazeux. Cette VLT hypothermique (VLTH) a montré des effets bénéfiques neurologiques et cardiaques dans des modèles animaux d’infarctus myocardique et d’arrêt cardiaque. Nous avons étudié son effet au cours de la défaillance multi-viscérale dans un modèle original d’ischémie/reperfusion abdominale par clampage aortique.

Matériel et méthodes

Après accord du comité d’éthique, des lapins anesthésiés et instrumentés par un cathéter de pression artérielle invasive, une sonde de débit cardiaque et une sonde thermique intra-abdominale, ont été soumis à un clampage de l’aorte abdominale supra-cœliaque pendant 30minutes, puis à 300minutes de reperfusion. Ils ont été randomisés dans le groupe témoin (ventilation conventionnelle, normothermie) ou dans le groupe VLTH pour une température cible de 32–34°C (ventilateur Inolivent®, Université de Sherbrooke). La VLTH était débutée 15minutes avant ou après clampage (respectivement groupe pré- et per-clampage) ou 15minutes après déclampage (groupe post-clampage). Après 75min de VLTH, la VLT était également utilisée pour réchauffer les animaux, avant ventilation conventionnelle en normothermie. Durant la reperfusion, une administration de noradrénaline était titrée pour maintenir une pression artérielle moyenne à 70mmHg.

Résultats

Dans le groupe témoin, le clampage aortique a induit une baisse progressive du débit cardiaque et une vasoplégie sévère, reflétée par une augmentation croissante des besoins en noradrénaline (Fig. 1). Dans tous les groupes VLTH, l’hypothermie a été atteinte en moins de 15minutes après le début de la VLT. Les animaux du groupe pré-clampage ont montré un débit cardiaque conservé et nécessitaient moins de noradrénaline. La gravité de l’acidose métabolique et de l’insuffisance rénale aiguë a été également moindre dans le groupe pré-clampage vs témoin (bicarbonates=21,5 vs 12,3mmol/L et créatinine=82 vs 170μmol/L ; p<0,001). Les altérations hémodynamiques et biochimiques ont été réduites dans le groupe per-clampage vs témoin, mais pas dans le groupe post-clampage.

Discussion

La VLTH permet d’obtenir une hypothermie systémique de façon très rapide. La VLTH atténue les conséquences circulatoires et métaboliques de l’ischémie/reperfusion par clampage aortique chez le lapin, d’autant plus qu’elle est instituée avant ou pendant la phase ischémique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A391 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de l’IMC sur le pronostic des patients admis en réanimation pour arrêt cardiaque
  • G. Savary, G. Geri, S. Legriel, F. Dumas, S. Merceron, J.P. Bedos, J.P. Mira, J. Empana, A. Cariou, D. Grimaldi
| Article suivant Article suivant
  • Impact de l’utilisation du CPRmeter® sur la qualité des compressions thoraciques pour le personnel paramédical de réanimation
  • A. Duwat, O. Akinbusoye, V. Hubert, S. Petiot, Y. Mahjoub, H. Dupont, ForSim

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.