Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Métastases osseuses : les nouvelles techniques d’irradiation et traitements combinés ablatifs décalent-ils les standards ? - 23/03/15

Advances in radiation oncology for metastatic bone disease

Doi : 10.1684/bdc.2013.1849 
Juliette Thariat , 1 , Danièle Fric 2, Christine Kerr 3, Axel Leysalle 1, Gaelle Angellier 1, Catherine Dejean 1, Titien Tuillier 4, René-Jean Bensadoun 4, Jean-Léon Lagrange 5
1 Centre Antoine-Lacassagne – Institut universitaire de la face et du cou, université Nice–Sophia-Antipolis, department of radiation oncology, 33, avenue Valombrose, 06300 Nice Cedex 2, France 
2 Institut Daniel Hollard – Groupe hospitalier Mutualiste, department of radiation oncology, rue du Docteur-Calmette, 38028 Grenoble Cedex 1, France 
3 Institut du cancer de Montpellier, Service de radiothérapie, 34000 Montpellier, France 
4 CHU de Poitiers, Service d’oncologie radiothérapique, BP 577, 86021 Poitiers Cedex, France 
5 Hôpital Henri-Mondor, AP-HP, Université Paris-XII, département of radiation oncology, 94000 Créteil, France 

*Tirés à part :

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les standards actuels d’irradiation de métastases osseuses visent essentiellement à une antalgie et à la prévention du risque fracturaire à court terme. Cependant, l’index thérapeutique des nouvelles techniques d’irradiation (doses plus élevées avec épargne des tissus sains) et des traitements combinés avec radiologie interventionnelle permet d’envisager un traitement local optimisé dans un nombre croissant de situations cliniques.

Matériel et méthodes

Une recherche de la littérature anglaise et française a été effectuée avec les mots clés : métastases osseuses, radiothérapie, radiologie interventionnelle, cimentoplastie, radiofréquence, chimioembolisation.

Résultats-discussion

Les traitements réalisés à visée ablative conduisent à des taux de soulagement de la douleur supérieurs à 90 % dans des essais de phase I/II et des études rétrospectives. La stéréotaxie, la RCMI (statique, rotationnelle, hélicoïdale) permettent d’envisager de délivrer des doses élevées dans un objectif de contrôle local durable (75-90 % à 2 ans) voire de prolongation de la survie. Certaines situations évaluées antérieurement comme strictement palliatives sont actuellement traitées de façon plus maximaliste par des modalités d’irradiation optimisées parfois combinées à une modalité de radiologie interventionnelle. Des situations de métastases étendues pourraient bénéficier de techniques optimisées dans un but de préservation des organes sains.

Conclusion

Les données actuelles suggèrent, même en l’absence d’essais randomisés pour ces techniques récentes, un service rendu au patient par l’utilisation des techniques conformationnelles de radiothérapie et des traitements combinés. Il ne s’agit pas de proposer une recommandation en l’absence de niveau de preuve suffisant mais de refléter la pratique quotidienne rendue possible par les nouvelles techniques d’irradiation dans le sens d’un service rendu au patient tout en intégrant une logique économique des soins. L’impact de ces « approches maximalistes » sur la survie reste à démontrer formellement par des études prospectives interventionnelles ou des observatoires incluant des critères de qualité de vie et un recul d’au moins deux ans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Irradiation of bone metastases primarily aims at alleviating pain, preventing fracture in the short term. The higher doses and more conformal dose distribution achievable while saving healthy tissue with new irradiation techniques have induced a paradigm shift in the management of bone metastases in a growing number of clinical situations.

Materials and Methods

A search of the English and French literature was conducted using the keywords: bone metastases, radiotherapy, interventional radiology, vertebroplasty, radiofrequency, chemoembolization.

Results-discussion

Stereotactic irradiation yields pain relief rates greater than 90% in Phase I/II and retrospective studies. IMRT (static, rotational, helical) and stereotactic irradiation yield local control rates of 75-90% at 2 years. Some situations previously evaluated as palliative are currently treated more aggressively with optimized radiation sometimes combined modality interventional radiology.

Conclusion

A recommendation can only be made for stereotactic irradiation in vertebral oligometastases or reirradiation. In the absence of a sufficient level of evidence, the increasing use of conformal irradiation techniques can only reflect the daily practice and the patient benefit while integrating economic logic care. The impact of these aggressive approaches on survival remains to be formally demonstrated by interventional prospective studies or observatories including quality of life items and minimal 2-year follow-up.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : oligométastase, os, cancer, traitement local, traitement ablatif, irradiation, chirurgie, cimentoplastie, ablation par radiofréquence, survie, contrôle local, qualité de vie, curatif, palliatif

Key words : oligometastasis, oligometastases, bone, osseous, cancer, metastases/metastatic, local treatment, irradiation, surgery, cementoplasty, survival, local control, quality of life, ablative, curative, palliative


Plan


© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 11

P. 1187-1197 - novembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge par radiothérapie des métastases osseuses et de leurs complications : les standards
  • Axel Leysalle, Danièle Fric, Jean-Léon Lagrange, Juliette Thariat
| Article suivant Article suivant
  • Agents ciblant le remodelage osseux : les bisphosphonates
  • Françoise Debiais

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.