Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Dermatoses de l'aréole et du mamelon - 01/01/01

[98-871-A-10]
Florence Cordoliani : Ancien chef de clinique
Michel Rybojad : Praticien hospitalier
Service de dermatologie (professeur Morel), hôpital Saint-Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75475 Paris  France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Dermatologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La pathologie cutanée de la région du mamelon et de l'aréole est dominée par la maladie de Paget. Ce carcinome intraépidermique est fréquemment révélateur d'un adénocarcinome intragalactophorique sous-jacent auquel il est presque constamment associé. L'affection se manifeste par des modifications unilatérales du mamelon dont la chronicité doit attirer l'attention et conduire à la biopsie cutanée. L'ectasie galactophorique et l'adénomatose érosive sont des pathologies bénignes comportant aussi des modifications mamelonnaires fréquemment associées à un écoulement mamelonnaire. Toutes ces affections relèvent d'une prise en charge gynécologique. La région aréolomamelonnaire est un site privilégié du lymphocytome cutané bénin secondaire à une morsure de tique. Les mélanomes et carcinomes cutanés sont rares. Les carcinomes basocellulaires sont plus fréquents chez l'homme.

En dehors des tumeurs, la majorité des affections cutanées rencontrées dans cette topographie n'a pas de spécificité, hormis l'hyperkératose idiopathique de l'aréole et du mamelon et l'hyperplasie sébacée aréolaire. Les douleurs mamelonnaires peuvent survenir à l'occasion de certains sports responsables de microtraumatismes ou pendant un allaitement compliqué d'une surinfection staphylococcique ou candidosique. Le mamelon surnuméraire est la présentation la plus fréquente du tissu mammaire accessoire. Le piercing des mamelons peut se compliquer d'infection et d'allergie de contact.



Mots-clés : mamelon, mamelon surnuméraire, aréole, sein, maladie de Paget, adénomatose érosive, tumeur syringomateuse, papillomatose floride, ectasie galactophorique, hyperkératose de l'aréole et du mamelon, maladie de Fox-Fordyce, hyperplasie sébacée aréolaire, lymphocytome cutané bénin, piercing.

Plan



© 2001  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.