Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Relations pathologiques entre dents et sinus maxillaire - 03/08/15

[22-056-A-40]  - Doi : 10.1016/S2352-3999(15)72492-1 
S. Ballivet de Régloix a, O. Maurin b, Q. Lisan a, E. Pons c, A. Crambert a, L. Genestier a, M. Raynal a, P. Le Page a, Y. Pons a,
a Service d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervicofaciale, Hôpital d'instruction des Armées Percy, 101, avenue Henri-Barbusse, 92140 Clamart, France 
b Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, Antenne médicale 3e groupement, 12, rue Henri-Regnault, 92400 Courbevoie, France 
c Service d'imagerie médicale, Hôpital d'instruction des Armées du Val-de-Grâce, 74, boulevard de Port-Royal, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les relations pathologiques entre les dents et le sinus maxillaire s'expliquent par leurs nombreux rapports, tant embryologiques qu'anatomiques. La paroi inférieure du sinus est centrée par les apex des dents dites « antrales » : les prémolaires et les premières molaires. Ainsi, tout processus pathologique dentaire peut avoir des conséquences sinusiennes. La pathologie carieuse en est le meilleur exemple. La pathologie iatrogène, notamment la chirurgie préimplantaire, ainsi que les tumeurs bénignes ou malignes sont également responsables de sinusites. Ces relations pathologiques expliquent aussi une partie des affections ophtalmiques d'origine dentaire. Une thérapeutique adaptée à chaque étiologie permet d'éviter les complications et les séquelles dont l'incidence médicolégale reste faible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Communication buccosinusienne, Dent antrale, Implants, Nécrose dentaire, Sinusite maxillaire


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Affections vélopalatines
  • A. Gleizal, O. Merrot, P. Bouletreau
| Article suivant Article suivant
  • Pathologie non traumatique de l'articulation temporomandibulaire
  • Jean-François Chassagne, Sorana Chassagne, Jean-Pascal Fyad, Etienne Simon, Pierre Gillet, Jean-Pierre Kahn, Jean-Eric Bussienne, Francis Pierucci, Louis Deblock

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.