Article

3 Iconography
1 Complement
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



@@#116300@@

Revue du rhumatisme
Sous presse. Epreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 19 septembre 2017
Doi : 10.1016/j.rhum.2017.07.053
accepted : 15 Mars 2017
Bisphosphonates pour le traitement du syndrome douloureux régional complexe de type 1 : revue systématique de la littérature et méta-analyse des essais randomisés versus placebo
 

Maxime Chevreau a, 1, Xavier Romand a, b, 1, Philippe Gaudin a, b, Robert Juvin a, Athan Baillet a, , b
a Département de rhumatologie, hôpital Sud, CHU de Grenoble, avenue de Kimberley, BP 338, 38434 Echirolles cedex, France 
b GREPI–UGA EA 7408, domaine de la Merci, 38700 La Tronche, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Le syndrome douloureux régional complexe de type 1 (SDRC 1) est un syndrome douloureux gravement invalidant sans traitement définitif établi. De nombreuses études ont montré que les bisphosphonates peuvent réduire la douleur et améliorer la fonction chez les patients avec SDRC 1. Nous avons effectué une revue systématique de la littérature et une méta-analyse de tous les essais contrôlés randomisés pour évaluer le bénéfice des bisphosphonates sur la douleur et la fonction chez les patients atteints d’algoneurodystrophie. Une recherche systématique de la littérature a été effectuée dans les bases de données Medline, Embase et Cochrane. Deux auteurs ont sélectionné indépendamment les essais randomisés en aveugle comparant les bisphosphonates au placebo sur la douleur à court terme (j30 à j40) et à moyen terme (M2–M3), la tolérance ainsi que la fonction chez les patients atteints de SDRC 1. La qualité méthodologique des études a également été étudiée. Les données ont été agrégées en utilisant la méthode de l’inverse de la variance. Parmi, 258 articles ont été identifiés. Cinq essais de moyenne à bonne qualité méthodologique répondaient à nos critères d’inclusion. L’EVA douleur à court terme était statistiquement significativement plus faible dans le groupe bisphosphonate par rapport au groupe placebo (−2,6, IC à 95 % [−1,8, −3,4] p <0,001), ainsi que l’EVA douleur à moyen terme (−2,5, IC à 95 % [−1,4, −3,6] p <0,001). Il y avait plus d’événements indésirables dans le groupe de bisphosphonate (35,5 %) que dans le groupe placebo ([16,4 %] avec un risque relatif de 2,1 (IC 95 % [1,3, 3,5], p =0,004) et un nombre nécessaire à traiter de 4,6 (IC 95 % [2,4, 168,0]), mais aucun effet secondaire grave. Nos résultats suggèrent que les bisphosphonates réduisent la douleur chez les patients atteints de SDRC 1. D’autres études sont nécessaires pour déterminer leur efficacité.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Bisphosphonates, Syndrome douloureux régional de type 1, Méta-analyse, Revue systématique



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.

1  Maxime Chevreau et Xavier Romand ont contribué de manière égale à ce travail.


© 2017  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline