Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

La revue de l'infirmière
Vol 58, N° 147  - janvier-février 2009
p. 45
Doi : REVINF-01-02-2009-58-147-1293-8505-101019-200813337
Figures marquantes de l'histoire des soins infirmiers

Maurice Letulle (1853-1929)
 

René Magnon

Professeur agrégé à la faculté de médecine de Paris, Maurice Letulle fut le premier président du Conseil de perfectionnement des écoles d’infirmières, créé en 1922. Il fut aussi l’un des pionniers de l’enseignement infirmier.

Né en 1853, Maurice Letulle est un phtisiologue parisien dont la carrière médicale et scientifique est considérable. Il fonde en 1918, avec l’Américain Livingstone Farrand, le Comité franco-américain de lutte contre la tuberculose qu’il préside et dont l’action s’associe à celles de ses confrères et amis réputés, notamment Albert Calmette, Léon Bernard, Georges Küss, Édouard Rist et Émile Sergent. Ils sont alors les artisans en France de l’œuvre de lutte anti-tuberculeuse qui donne naissance aux premières tentatives de dépistage et de prévention, grâce à la création des dispensaires anti-tuberculeux et du corps d’infirmières visiteuses d’hygiène sociale à l’enfance et à la tuberculose.

Les autres œuvres sociales auxquelles Maurice Letulle attache son nom sont fort nombreuses. Parmi celles-là, au début des années 1920 il est nommé à la présidence du Comité de liaison des associations d’hygiène sociale de la Seine et du Conseil de perfectionnement des écoles d’infirmières. Au sein de la première, il n’eut de cesse de rassembler tous ceux qui s’intéressaient aux fléaux de santé publique qu’étaient la tuberculose et la mortalité infantile. Grâce à lui les œuvres s’unirent, progressèrent et leur regroupement devint le Comité départemental de la Seine. En son sein, il collabore notamment avec le professeur Calmette à la mise en place des campagnes du timbre antituberculeux qui eurent un impact considérable sur la prévention de la tuberculose.

Quant au Conseil de perfectionnement des écoles d’infirmières, institué en 1922 et qu’il préside « ce qu’il doit à son président est incalculable », reconnaissait Léonie Chaptal. « Véritable ami de la profession, il la comprenait comme aucun et la plaçait très haut… Mais il voulait aussi parce que, en dernière analyse, le bien du malade lui semblait en dépendre, que chacun fît à l’infirmière la place qu’elle mérite. Chez le professeur Letulle les qualités de cœur égalaient celles de l’intelligence. Nul ne recourut à lui, dans le malheur ou la difficulté, sans trouver son cœur ouvert et sa bonté prête à agir. De cette admirable disposition sont nées toutes les œuvres que le professeur Letulle a suscitées ou fondées lui-même sans jamais épargner sa fatigue », écrivit-elle lors de sa disparition.

Membre également de la commission d’enseignement de l’Union des femmes de France, il participe avec les docteurs Bouloumié, Dreyfus-Brisac et Neumann à la rédaction du livre L’infirmière hospitalière, aux éditions Masson, en 1884. Au sein du Comité de patronage et de propagande de L’Infirmière Française, la première revue d’enseignement technique et de développement, fondée en avril 1923 par le professeur Albert Calmette, son influence sera déterminante. Lorsque le professeur Maurice Letulle, membre de l’Académie de médecine, succombe après une courte maladie le 1er janvier 1929, Léonie Chaptal, vice-présidente du Comité de perfectionnement des écoles d’infirmières et présidente de l’Association nationale des infirmières de l’État français, fit part de son émotion en ces termes : « Un deuil cruel vient de frapper la profession infirmière ».

Sources

• Mlle Chaptal. Nécrologie, le professeur Maurice Letulle, membre de l’Académie de médecine, président du Conseil de perfectionnement des écoles d’infirmières. L’Infirmière Française 1929 ; 1 (7) : 18.

• Murard L, Zylberman P. Les fondations indestructibles : la santé publique en France et la fondation Rockfeller. Médecine/science 2002 ; 5 (18) : 625.

• Union des femmes de France. Manuel de l’infirmière hospitalière rédigé par la commission d’enseignement. G. Masson libraire éditeur, 1884.



Top of the page


© 02 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline