Article

2 Iconography
1 @@#116645@@
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • @@116540a@@@@116540b@@@@116540c@@@@116540d@@

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 37,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    14 2 0 1


Appareil locomoteur
[15-852-A-10]
Doi : 10.1016/S0246-0521(10)51071-4
Tuberculose vertébrale de l'adulte
 

E. Pertuiset
Service de rhumatologie, Centre hospitalier René Dubos, 6, avenue de l'Île-de-France, BP 79 Pontoise, 95303 Cergy-Pontoise cedex, France 

Résumé

La tuberculose vertébrale représente 50 % des tuberculoses ostéoarticulaires et environ 20 % des infections vertébrales. Dans des pays européens comme la France ou la Grande-Bretagne, elle survient soit chez des sujets âgés ayant souvent des facteurs de risque, soit chez des sujets immigrants en provenance de zones d'endémie tuberculeuse. Le plus souvent, elle est la conséquence de la réactivation d'une tuberculose latente et réalise une tuberculose paucibacillaire. Si elle prend le plus souvent l'aspect classique d'une spondylodiscite, elle peut se traduire par une spondylite respectant le disque intervertébral et atteignant le corps vertébral et/ou l'arc postérieur. Elle se manifeste par des rachialgies d'évolution subaiguë ou chronique, des signes généraux inconstants et des signes de compression neurologique dans environ 50 % des cas, dont 10 % à 25 % de formes sévères. Si les radiographies sont le plus souvent anormales, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) est l'examen clé pour porter le diagnostic d'infection vertébrale et montrer les abcès paravertébraux quasi constants, la fréquente extension épidurale et les compressions médullaires. La preuve de la nature tuberculeuse peut être obtenue soit à partir d'une localisation pulmonaire ou ganglionnaire associée, soit par ponction d'un abcès paravertébral, soit par biopsie discovertébrale le plus souvent percutanée. Le traitement repose avant tout sur une antibiothérapie antituberculeuse prolongée, d'une durée minimale de 12 mois. Les principales indications du traitement chirurgical sont les compressions médullaires d'emblée sévères ou évolutives sous traitement médical, et les ostéolyses massives responsables d'instabilité vertébrale et/ou d'une cyphose importante. La lenteur de la régression des images IRM ne doit pas induire en erreur le clinicien.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Tuberculose ostéoarticulaire, Spondylodiscite tuberculeuse, Spondylite tuberculeuse, Mal de Pott, Antituberculeux, Compression médullaire, Épidurite




© 2010  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.

@@#116875@@ : E. Pertuiset. Tuberculose vertébrale de l'adulte. EMC - Appareil locomoteur 2010:1-14 [Article 15-852-A-10].

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline