Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Pathologie traumatique du muscle strié squelettique - 03/01/18

[15-140-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(17)63670-2 
A. Frey  : Praticien hospitalier, médecin chef du Pôle médical de l'INSEP, S. Le Garrec : Médecin du sport, INSEP
 Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP), Département médical, 11, avenue du Tremblay, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.
En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el jeudi 04 janvier 2018

Resumen

La pathologie du muscle strié touche préférentiellement le sujet pratiquant une activité physique souvent intense mais elle est rarement le fait du hasard. Les lésions musculaires touchent principalement les membres inférieurs avec une forte prévalence des lésions des ischiojambiers puis des gastrocnémiens. Après un interrogatoire minutieux, le praticien peut établir un premier diagnostic clinique précis de la lésion en mettant en œuvre des mesures thérapeutiques immédiates. Il est conseillé d'appliqué le protocole POLICE (protection, optimal loading, ice, compression, elevation) avant de revoir le sujet dans les quelques jours qui suivent le traumatisme pour établir un diagnostic de gravité. Lorsque le sujet est revu en consultation, le praticien peut s'aider de l'échographie afin d'évaluer le type de tissu touché, soit musculaire, soit conjonctif, soit mixte, et de préciser l'évolution de la lésion au bout de quelques jours. Une imagerie par résonance magnétique (IRM) peut être réalisée mais seulement dans des cas précis de lésion profonde peu accessible à l'échographie. Le praticien peut ainsi estimer un délai moyen de reprise des activités sportives et le patient peut commencer des soins de rééducation fonctionnelle adaptés. La reprise totale s'effectuera entre 15 jours et trois ou quatre mois en fonction de la gravité. Des séquelles peuvent apparaître à cause d'une prise en charge inadaptée, ou en raison d'une reprise trop précoce de l'activité liée à des impératifs personnels ou à des enjeux financiers chez les sportifs de haut niveau. Ces complications doivent être diagnostiquées et prises en charge en s'aidant de l'imagerie. Afin de limiter l'apparition de ces lésions musculaires, des mesures de prévention devraient être incluses dans la préparation : renforcement musculaire adéquat ; tests isocinétiques pour apprécier le ratio entre ces groupes musculaires et rechercher un éventuel déficit de force musculaire ; entraînement calibré, bonne hygiène de vie et récupération optimale incluant le sommeil et les massages.


Mots-clés : Muscle strié, Classification des lésions musculaires, Échographie musculaire, Séquelles, Prévention


Esquema


© 2017  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.