Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Arthroplastie de hanche sur ankylose et arthrodèse - 18/06/18

[44-669]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(18)66196-3 
J. Girard a, c, , P. Martinot a, c, S. Putman b, c, H. Migaud a, c
a Service d'orthopédie C, Hôpital Roger-Salengro, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille cedex, France 
b Service d'orthopédie D, Hôpital Roger-Salengro, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille cedex, France 
c Université de Lille, 42, rue Paul-Duez, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.
En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el mardi 19 juin 2018

Resumen

L'ankylose de hanche définie par une perte totale de la mobilité articulaire peut être d'origine chirurgicale, infectieuse ou spontanée. La problématique d'une arthrodèse réside dans la décompensation inéluctable à long terme des articulations sus- et sous-jacentes (genou et rachis lombaire) qui conduit fréquemment à une chirurgie de désarthrodèse-prothèse. La position idéale d'une arthrodèse est de 20 à 30̊ flexion/5̊ adduction/5 à 10̊ rotation externe, permettant ainsi aux articulations adjacentes de ne pas être trop contraintes. Après arthrodèse, le périmètre de marche est excellent, les activités professionnelles peuvent être continuées même si la station assise reste compliquée. En revanche, certaines activités quotidiennes telles que lacer ses chaussures ou faire du vélo apparaissent très limitées, voire impossibles. La chirurgie de désarthrodèse-prothèse est complexe. Le bilan préopératoire est primordial et repose sur une évaluation osseuse (radiographique, tomodensitométrie [TDM], EOS), musculaire (clinique et imagerie par résonance magnétique [IRM]), neurologique (électromyogramme [EMG]) et la quantification d'une éventuelle inégalité de longueur (système EOS appréciant les relations hanche-rachis-pelvis). Pour le bilan infectieux, une ponction de hanche est difficile techniquement et une biopsie est souvent l'examen de recours. Le déroulement de l'intervention dépend du bilan préopératoire mais aussi des antécédents chirurgicaux. La technique chirurgicale doit donc s'adapter au bilan préopératoire. Les voies d'abords varient selon les habitudes (antérieure, postérieure ou antéro-latérale), avec parfois une trochantérotomie pour faciliter l'exposition et privilégier le respect musculaire indispensable au succès de l'intervention. Quel que soit l'abord, certains repères doivent être parfaitement appréhendés (le ligament transverse, la lame quadrilatère, le petit trochanter et le col fémoral). Le patient doit être averti que les résultats cliniques sont moins bons que pour une arthroplastie primaire et que le risque de complication est important.


Mots-clés : Évaluation osseuse, Ankylose, Arthroplastie totale, Trochantérotomie


Esquema


© 2018  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.