Sommario Abbonarsi

Zona auriculaire - 04/07/12

[20-245-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(12)56730-9 
E. Sauvaget , P. Herman
Service ORL, Hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

pagine 9
Iconografia 0
Video 0
Altro 0

Riassunto

Le zona auriculaire, également appelé « herpes zoster oticus » correspond à une infection virale par varicella-zoster virus (VZV) de l'oreille externe, moyenne et/ou interne. L'atteinte de l'oreille associée à une paralysie faciale correspond au syndrome de Ramsay-Hunt ou syndrome de Sicard. L'incidence annuelle selon une étude de la Mayo Clinic serait estimée à 130 cas/100 000. Ce syndrome est lié à une réactivation du VZV au niveau du ganglion géniculé. Sur le plan clinique, le zona auriculaire débute par une otalgie profonde, intense, paroxystique. Puis apparaît une éruption cutanée vésiculaire dans la conque et le conduit auditif externe. Cette éruption précède généralement la paralysie faciale de 24 à 48 heures. Mais, dans certains cas, l'éruption peut être absente, rendant alors le diagnostic de zona auriculaire plus difficile et dénommé « zoster sine herpete ». Dans environ 25 % des cas s'associe une atteinte cochléaire ou vestibulaire (syndrome de Sicard), liée à l'extension de l'inflammation du ganglion géniculé à l'oreille interne, touchant les ganglions spiral et vestibulaire. Les tests électriques ne sont intéressants que dans les paralysies faciales sévères, afin de déterminer le pronostic de récupération. L'imagerie par résonance magnétique (IRM), non nécessaire au diagnostic, peut montrer une prise de contraste du nerf facial intrapétreux, principalement au niveau de sa première portion et du ganglion géniculé. Quelques études ont montré un bénéfice significatif d'un traitement médical par corticoïdes, si débuté tôt. En revanche, le traitement antiviral et/ou la décompression chirurgicale du nerf n'ont pas fait la preuve de leur efficacité. La paralysie faciale est de moins bon pronostic que la paralysie de Bell, liée à herpès simplex virus (HSV). La récupération complète ne surviendrait que dans 16 à 22 % des cas selon les auteurs, ce qui signifie qu'il persiste fréquemment une légère parésie ou qu'il apparaît des syncinésies.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mots-clés : Zona auriculaire, Paralysie faciale périphérique, Ramsay-Hunt, Herpes zoster oticus


Mappa


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tutti i diritti riservati.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Articolo precedente Articolo precedente
  • Séquelles otologiques des traumatismes craniocervicaux
  • E. Chevalier, P. Courtat, F. Parvy, C. Peytral
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Tumeurs malignes de l'oreille
  • C. Beauvillain de Montreuil, A. Jourdain

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento o un acquisto all'unità.

Già abbonato a questo trattato ?

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.