Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Performances d’un outil d’interrogatoire standardisé pour améliorer le dépistage des infections à Chlamydia trachomatis - 24/09/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2014.09.003 
S. Grandcolin a, , A. de Hauteclocque b, A. Lafoscade c, X. Fritel a
a Service de gynécologie-obstétrique, département de médecine générale, CHU de Poitiers / faculté de médecine et de pharmacie, université de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France 
b Service de santé publique, unité d’évaluation médicale et de gestion des risques liés aux soins, pôle « Biologie-santé publique-pharmacie », CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France 
c Médecine générale, 33000 Bordeaux, France 

Auteur correspondant. 3, place des Capétiens, 86000 Poitiers, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Estimer la performance d’un outil d’interrogatoire standardisé facilitant le repérage des patientes à dépister pour l’infection à Chlamydia trachomatis. Estimer la prévalence de l’infection dans la population consultant en centre d’orthogénie.

Patients et méthodes

Étude prospective observationnelle, incluant les patientes consultant pour une interruption volontaire de grossesse au centre d’orthogénie du CHU de Poitiers. Un prélèvement de l’endocol a été réalisé systématiquement après avoir procédé à un interrogatoire standardisé à la recherche de quatre signes fonctionnels (SF) : dyspareunies, leucorrhée, douleur abdominale, signes fonctionnels urinaires.

Résultats

Trois cent quatre-vingt-six patientes ont été incluses et 56 (14,5 %) infections à C. trachomatis identifiées. L’interrogatoire était un outil relativement performant à partir de 2 à 3 SF retrouvés avec une valeur prédictive positive (VPP) de 34,8 % (2 SF) et 53,8 % (3 SF) et devenait très pertinent pour 4 SF avec une VPP à 83,3 % [IC 95 % : 74–93 %]. Parmi les femmes infectées, 48,2 % (n=27) ne présentaient aucun des signes fonctionnels à l’interrogatoire. La présence de chaque signe fonctionnel retrouvé est fortement associée à l’infection à C. trachomatis (p<0,05).

Conclusion

Les signes fonctionnels retenus pour l’interrogatoire standardisé sont tous significativement associés à l’infection à C. trachomatis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

To estimate the performance of a standardized interrogation tool facilitating the detection and screening of patients for the Chlamydia trachomatis infection, to estimate the prevalence of the infection in the family planning population studied.

Method

Prospective observational study, including the patients who had a consultation in the abortion center in the CHU of Poitiers. A sampling of the cervix was systematically carried out after the standardized interrogation in search of four clinical signs. The samples were analyzed by genetic amplification.

Results

Three hundred and eighty-six women were included and 56 (14.5 %) infections were identified. The medical history questionnaire was relatively effective for 2 or 3 clinical signs. The positive predictive value (PPV) was respectively 34.8 % and 53.8 % and was very relevant for 4 clinical signs with PPV at 83.3 % [CI 95 %: 74–93 %]. Among the infected women, 48.2 % had no clinical sign revealed by the medical history questionnaire. The presence of any clinical sign was strongly associated with the C. trachomatis infection (P<0.05).

Conclusion

The clinical signs find in the standardized interrogation are all significantly associated with the C. trachomatis infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chlamydia trachomatis, Interrogatoire standardisé, Signes fonctionnels, Dépistage, Centre d’orthogénie

Keywords : Chlamydia trachomatis, Standardized interrogation, Functional signs, Screening, Abortion centre


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 8

P. 685-691 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vive la pilule !
  • P. Descamps
| Article suivant Article suivant
  • Drilling ovarien par fertiloscopie ou stimulation par FSH plus metformine dans le traitement du syndrome des ovaires polykystiques : pourquoi un essai thérapeutique peut être un échec
  • H. Fernandez, I. Cedrin-Durnerin, V. Gallot, C. Rongieres, A. Watrelot, J.-M. Mayenga-Mankezi, A. Arnoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.