Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Inégalités sociales en santé périnatale - 30/09/15

Doi : 10.1016/j.arcped.2015.07.006 
E. Azria a, , b
a Maternité Notre-Dame-de-Bon-Secours, groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 185, rue Raymond-Losserand, 75674 Paris cedex 14, France 
b Inserm UMR 1153, équipe de recherche en épidémiologie obstétricale, périnatale et pédiatrique (Épopé), centre de recherche épidémiologie et statistique Sorbonne Paris Cité, DHU risques et grossesse, université Paris Descartes, 75014 Paris, France 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La précarité sociale est un facteur de risque périnatal connu mais au-delà, c’est un véritable gradient social de santé périnatale qui est visible pour un certain nombre de risques comme la mortalité néonatale par anomalie congénitale, l’accouchement prématuré ou le petit poids de naissance. L’analyse des mécanismes qui expliqueraient comment les différentes dimensions de la condition sociale des femmes interagissent avec les indicateurs de santé périnatale ne permet pas à ce jour de les comprendre. On a pu toutefois identifier un certain nombre de facteurs intermédiaires, liés à la fois à la condition sociale et au risque périnatal. Parmi ceux-ci, le tabagisme, l’usage de drogues, l’exposition à des stress psychologiques et physiques, l’accès aux soins, les infections génitales, ou la pénibilité du travail. On a enfin pu observer que les interactions des conditions sociales avec le niveau d’éducation maternelle, l’origine géographique ou ethnique et l’environnement dans lequel vivent ces femmes sont complexes et rendent la généralisation des données obtenues dans un contexte particulier délicate.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Social insecurity is a known perinatal risk factor but beyond that, a social gradient in perinatal health is observable. This social gradient is particularly visible for the risk of neonatal mortality from congenital anomalies, premature delivery, and low birth weight. Analysis of mechanisms that would explain how the different dimensions of the social status of women interact with perinatal health indicators are not to this day fully understood. However, numbers of intermediate factors related to both the social status and perinatal risk have been identified. Among them, smoking, drug use, exposure to psychological and physical stress, genital infections, access to care, or drudgery. Finally, it was observed that the interaction of social conditions with the level of maternal education, geographic or ethnic origin, and the environment in which women live are complex and make the generalization of data obtained in a particular context sensitive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Ce travail a fait l’objet d’une présentation lors de la 45e édition des Journées nationales de néonatalogie le 27 mars 2015 à Paris.


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 10

P. 1078-1085 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Acquisition du langage chez l’enfant prématuré durant la première année de vie
  • T. Nazzi, L.L. Nishibayashi, E. Berdasco-Muñoz, O. Baud, V. Biran, N. Gonzalez-Gomez
| Article suivant Article suivant
  • Family-centered developmentally supportive care: The Swedish example
  • B. Westrup

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.