Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie des tumeurs sinusiennes - 01/01/93

[46-170]
Jean-Pierre Bebear : Professeur des Universités
Vincent Darrouzet : Praticien hospitalier
Fouad Gharbi : Assistant des Hôpitaux
Clinique universitaire ORL, centre hospitalier Pellegrin, place Amélie-Raba-Léon, 33076  Bordeaux cedex France
fr
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Tête et cou
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les tumeurs des cavités paranasales connaissent une très grande variété anatomopathologique, allant des tumeurs les plus bénignes aux tumeurs de haute malignité, tels les sarcomes.

Les attitudes chirurgicales apparaissent aujourd'hui bien codifiées et ne diffèrent guère que pour certaines lésions histologiquement bénignes, mais de comportement très invasif. Le papillome inversé reste à cet égard un sujet de controverse vivant.

Le but de ce travail est de faire le point des procédés chirurgicaux les mieux reconnus et de ceux, plus récents, qui font l'actualité de nos congrès.

L'apport de nouvelles techniques d'investigation (scanner, imagerie par résonance magnétique [IRM]) et chirurgicales (endoscopie, microscopie) assure des diagnostics précoces et permet d'avoir une cartographie précise des lésions préjugeant de l'opérabilité et de la voie d'abord. Il précise les rapports vis-à-vis de zones critiques : la lame criblée, la dure-mère, le parenchyme cérébral, le sinus caverneux, le globe oculaire, la fosse infratemporale et le cavum. L'artériographie s'impose dans quelques situations et garde un intérêt thérapeutique préopératoire à type d'embolisation.

Les tumeurs sinusiennes sont essentiellement de nature maligne d'origine épithéliale, leur traitement est avant tout chirurgical ou radiochirurgical. La voie d'abord doit permettre une exérèse large, parfois mutilante. Les tumeurs bénignes dominées par le papillome inversé répondent au seul traitement chirurgical. Leur approche passe le plus souvent par une voie transfaciale.

Plan

fr

© 1993  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS - Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.