Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Santé mentale : peut-on dépister au lycée sans stigmatiser les élèves ? - 04/10/15

Doi : 10.1016/j.revssu.2015.08.006 
Alexandra Tubiana-Potiez a,  : Psychologue clinicienne, Jean-Pierre Kahn b, c : Professeur de psychiatrie, Chef de Pôle
a Pôle de psychiatrie et psychologie clinique, centre psychothérapique de Nancy-Laxou, unité 6, 54521 Laxou Cedex, France 
b Université de Lorraine, faculté de médecine, 9 avenue de la Forêt de Haye, CS 50184, 54505 Vandœuvre-Lès-Nancy Cedex, France 
c CHU de Nancy, hôpital de Brabois, bâtiment Philippe Canton, rue du Morvan, 54511 Vandœuvre-Lès-Nancy Cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le programme de promotion de la santé mentale SEYLE a permis de tester la méthode du screening en lycée afin de dépister les élèves souffrant de difficultés psychiques et à risque suicidaire. Ainsi, 16 % des adolescents ont été orientés vers le système de soins en santé mentale grâce à la bonne acceptabilité du programme. Mener cette méthode de dépistage en milieu scolaire donne des résultats positifs, permettant aux enfants et à leurs parents de dépasser certaines craintes et d’établir un dialogue ou un échange.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The SEYLE mental health promotion program implemented and tested the screening method in high schools, in order to identify students “at risk” of psychological distress and at suicidal risk. As a result of the screening's good acceptability, 16% of the adolescents were identified and referred to mental health facilities. This study shows that school-based screening programs generate positive results and may allow students and parents to overcome some worries and to establish dialogue within the family.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : infirmière scolaire, prévention, santé mentale, screening, stigmatisation

Keywords : mental health, prevention, school nurse, screening, stigmatisation


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 6 - N° 35

P. 23-25 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Exemple d’intervention d’une cellule de crise faisant suite au suicide d’un élève
  • Martine Colette
| Article suivant Article suivant
  • La myopie, nouveau mal du siècle
  • Martine Savary

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.