Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt des unités neurocomportementales multidisciplinaires dans la prise en charge des décompensations aiguës des patients présentant un trouble du spectre autistique - 15/10/15

Doi : 10.1016/j.neurenf.2015.07.005 
V. Guinchat a, , C. Cravero a, L. Diaz a, M. Assouline b, A. Lazartigues f, D. Fiard c, D. Cohen a, d, , A. Consoli a, e
a Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, université Pierre-et-Marie-Curie, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
b Unités mobiles interdépartementales pour les situations complexes en autisme et troubles envahissants du développement, centre Françoise-Grémy, 25, villa Santos-Dumont, 75015 Paris, France 
c Centre expertise autisme adultes, centre hospitalier de Niort, 40, avenue Charles-de-Gaulle, 79021 Niort cedex, France 
d Institut des systèmes intelligents et robotiques, CNRS UMR 7222, université Pierre-et-Marie-Curie, 1, place Jussieu, 75005 Paris, France 
e Inserm U669, Maison de Solenn, 97, boulevard de Port-Royal, 75014 Paris, France 
f Unités mobiles interdépartementales pour les situations complexes en autisme et troubles envahissants du développement, Sésame autisme gestion et perspective, 7, mail Barthélémy-Thimmonier, 77185 Lognes, France 

Auteurs correspondants. Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, université Pierre-et-Marie-Curie, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

À l’adolescence, certains sujets souffrant de troubles du spectre autistique (TSA) présentent des troubles du comportement sévères. Cet article résume les deux premières années d’activité d’une unité nouvelle dédiée à ces situations complexes.

Méthodes

Après deux études colligeant les facteurs de risque de décompensation aiguë parmi les adolescents et jeunes adultes atteints de TSA admis en unité neurocomportementale pluridisciplinaire spécialisée (Perisse et al., 2010 ; Guinchat et al., 2015), nous proposons de résumer les principaux enseignements cliniques que nous avons acquis et d’illustrer, au travers de trois situations cliniques paradigmatiques, la pertinence de notre approche pluridisciplinaire.

Résultats

Les étiologies les plus fréquentes de décompensation aiguë parmi les patients atteints de TSA sont les causes organiques (épilepsie, pathologies douloureuses), environnementales (absence de soins, trouble de l’adaptation) et psychiatriques (catatonie, épisode dépressif majeur, trouble bipolaire, schizophrénie). Après la démarche diagnostique, traiter l’épilepsie, les pathologies douloureuses, les comorbidités psychiatriques et les causes environnementales a été particulièrement utile. En outre, une plus longue durée d’hospitalisation était corrélée à un score plus élevé à l’échelle de fonctionnement global à la sortie, et ce même après ajustement des facteurs confondants. Les observations cliniques rapportent la démarche diagnostique et la conduite du traitement d’une cause organique intriquée à des désordres liés à une iatrogénie médicamenteuse (cas 1), d’une comorbidité psychiatrique non autistique (cas 2), et d’une communication environnementale déviante avec conséquences développementales (cas 3).

Conclusion

Les troubles sévères du comportement des adolescents autistes peuvent être dus à des facteurs de risque environnementaux, psychiatriques ou somatiques (épilepsie, pathologies algiques). La pertinence de la prise en charge de ces troubles du comportement en unités neurocomportementales spécialisées est soutenue par les résultats recueillis après deux ans d’activité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

During adolescence, some individuals with autism spectrum disorder (ASD) engage in severe challenging behaviors, such as aggression, self-injury, disruption, agitation and tantrums. To better help patients and families with such conditions, the Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France recently opened a multidisciplinary neurobehavioral unit connected with three mobile units. This paper summarizes our first two years of activities.

Methods

Based on two previous studies assessing risks factors associated with very acute behavioral crises in adolescents with ASD admitted to a dedicated multidisciplinary neurobehavioral unit (Perisse et al., 2010; Guinchat et al., 2015), we aim to summarize our clinical experience of this complex situation and compare it to the available literature. To illustrate the clinical relevance of this approach, we report three paradigmatic clinical observations with their outcomes.

Results

Most common etiologies for acute behavioral crises in patients with ASD are organic causes (including epilepsy and painful medical conditions), environmental causes (including lack of treatment and adjustment disorder), and non-ASD psychiatric condition (including catatonia, major depressive episode, bipolar disorder, schizophrenia). Diagnosis making is challenging given the frequent poor communication skills and comorbid intellectual disability. When diagnosed, treating seizures, painful medical conditions, non-ASD psychiatric diagnoses and environmental issues was particularly helpful. Also, longer hospitalization was correlated with higher Global Assessment Scale (GAS) score at discharge even after adjustment for confounding factors. The three case reports summarize how diagnosis and treatment were conducted in the case of an organic cause (case 1), of a non-ASD acute psychiatric comorbidity (case 2) and of environmental dysfunctional communication with developmental consequences (case 3).

Conclusion

Challenging behaviors among adolescents with ASD may stem from diverse risk factors, including environmental problems, comorbid acute psychiatric conditions, or somatic illness. The clinical relevance of the management of these behavioral challenges in specific neurobehavioral units is supported by the first evidence gathered after two years.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Autisme, Adolescence, Décompensation aiguë, Régression, Déficience intellectuelle

Keywords : Autism, Adolescence, Acute behavioral state, Regression, Intellectual disability


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 63 - N° 6

P. 351-361 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Pratique du psychologue clinicien dans une MDPH : du puzzle institutionnel à la subjectivation de l’enfant handicapé
  • S. Bellevergue, C. Weismann-Arcache

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.