Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dutch Lipid Clinic Network low-density lipoprotein cholesterol criteria are associated with long-term mortality in the general population - 16/10/15

Doi : 10.1016/j.acvd.2015.04.003 
Florent Séguro a, Vanina Bongard b, c, Emilie Bérard b, c, Dorota Taraszkiewicz a, Jean-Bernard Ruidavets b, c, Jean Ferrières a, b,
a Fédération de cardiologie, TSA 50032, CHU de Rangueil, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Département d’épidémiologie, économie de la santé et santé publique, UMR1027 Inserm, université Toulouse III, 31073 Toulouse, France 
c Service d’épidémiologie, CHU de Toulouse, 31073 Toulouse, France 

Corresponding author. Service de cardiologie B, TSA 50032, CHU de Rangueil, 31059 Toulouse cedex 9, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Heterozygous familial hypercholesterolaemia (HeFH) is a severe autosomal dominant disease that is underdiagnosed, inadequately treated and has a severe long-term cardiovascular risk. Few studies have evaluated the long-term risk of high low-density lipoprotein cholesterol (LDL-C) concentrations.

Aim

To evaluate long-term mortality in a large cohort of healthy subjects, according to LDL-C concentrations.

Methods

Based on a sample of 6956 subjects visiting a preventive cardiology department, we selected adult subjects without a personal history of cardiovascular disease. From 1995 to 2011, 4930 healthy subjects were examined and followed up until 31 December 2011. All-cause deaths were collected exhaustively. A Cox-based multivariable analysis evaluated long-term total mortality risk according to Dutch Lipid Clinic Network (DLCN) LDL-C concentrations.

Results

After a mean follow-up of 8.6 years, 123 all-cause deaths were recorded (cumulative mortality rate, 2.5%). In the final multivariable model, major risk factors such as age, sex, tobacco use and diabetes were significantly associated with mortality. After adjustment for age, sex, tobacco use, hypertension, diabetes and statin therapy, and in comparison with subjects with LDL-C<4mmol/L (<155mg/dL), subjects with LDL-C between 4 and <5mmol/L (155 to <190mg/dL) had a hazard ratio (HR) of 1.99 (95% confidence interval [CI] 1.31–3.02; P=0.001), subjects with LDL-C between 5 and <6.5mmol/L (190 to <250mg/dL) had an HR of 1.81 (95% CI, 1.06–3.02; P=0.030), subjects with LDL-C between 6.5 and<8.5mmol/L (250 to <330mg/dL) had an HR of 2.69 (95% CI, 1.06–6.88; P=0.038) and subjects with LDL-C8.5mmol/L (≥330mg/dL) had an HR of 6.27 (95% CI, 0.84–46.57; P=0.073). After excluding patients on statins at baseline, subjects with LDL-C8.5mmol/L (≥330mg/dL) had an HR of 8.17 (95% CI, 1.08–62.73; P=0.042).

Conclusions

The severity of LDL-C elevation is associated with a higher risk of death in healthy subjects. DLCN LDL-C concentrations may be used in daily practice to identify patients with HeFH who warrant aggressive treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

L’hypercholestérolémie familiale hétérozygote (HeFH) est une maladie autosomique dominante sévère. L’HeFH est une maladie qui est sous-diagnostiquée et insuffisamment traitée. Le risque cardiovasculaire à long terme de l’HeFH est sévère. Peu d’études ont évalué le risque à long terme des valeurs élevées de LDL-cholestérol (LDL-C).

Objectif

Le but de ce travail a été d’évaluer la mortalité à long terme d’une large cohorte de sujets sains en fonction des niveaux de LDL-C.

Méthodes

À partir d’un échantillon de 6956 patients examinés dans un service de cardiologie préventive, nous avons isolé les sujets majeurs sans antécédents personnels de maladie cardiovasculaire. De 1995 à 2011, 4930 sujets sains ont été examinés et suivis jusqu’au 31 décembre 2011. L’ensemble des décès toutes causes a été collecté. Une analyse multivariée par méthode de Cox a permis d’évaluer le risque de mortalité totale à long terme en fonction des niveaux de LDL-C du Dutch Lipid Clinic Network (DLCN).

Résultats

Après un suivi moyen de 8,6 ans, 123 décès toutes causes ont été enregistrés (mortalité cumulative de 2,5 %). Dans le modèle multivarié final, les facteurs de risque majeurs tels que l’âge, le sexe, le tabagisme et le diabète sont associés significativement à la mortalité. Après ajustement pour l’âge, le sexe, le tabac, l’hypertension artérielle, le diabète et un traitement par statines et en comparaison avec les sujets dont le LDL-C est<4mmol/L (<155mg/dL), les sujets présentant un LDL-C entre 4 et <5mmol/L (155 à <190mg/dL) ont un hazard ratio (HR) de 1,99 (intervalle de confiance [IC] à 95 %, 1,31–3,02 ; p=0,001], les sujets présentant un LDL-C entre 5 et <6,5mmol/L (190 à <250mg/dL) ont un HR de 1,81 (IC à 95 %, 1,06–3,02 ; p=0,030), les sujets présentant un LDL-C entre 6,5 et<8,5mmol/L (250 à<330mg/dL) ont un HR de 2,69 (IC à 95 %, 1,06–6,88 ; p=0,038) et les sujets dont le LDL-C est ≥8,5mmol/L (≥330mg/dL) ont un HR à 6,27 (IC à 95 %, 0,84–46,57 ; p=0,073). Après exclusion des patients sous statines à l’entrée, les sujets dont le LDL-C est ≥8,5mmol/L (≥330mg/dL) ont un HR à 8,17 (IC à 95 %, 1,08–62,73 ; p=0,042).

Conclusions

La sévérité de l’élévation du LDL-C est liée à une augmentation de la mortalité totale chez les sujets sains. Les niveaux de LDL-C de la DLCN peuvent être utilisés en pratique quotidienne pour sélectionner les patients porteurs d’une HeFH et ainsi engager une thérapeutique agressive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Heterozygous familial hypercholesterolaemia, Cohort study, Mortality, LDL-cholesterol

Mots clés : Hypercholestérolémie familiale hétérozygote, Cohorte, Mortalité, Cholestérol LDL

Abbreviations : CHD, CI, DLCN, HDL-C, HeFH, HR, LDL, LDL-C


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 10

P. 511-518 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Platelet effect of prasugrel and ticagrelor in patients with ST-segment elevation myocardial infarction
  • Mathieu Kerneis, Johanne Silvain, Jérémie Abtan, Marie Hauguel, Olivier Barthélémy, Laurent Payot, Delphine Brugier, Sophie Galier, Jean-Philippe Collet, Gilles Montalescot
| Article suivant Article suivant
  • Advancing knowledge of right ventricular pathophysiology in chronic pressure overload: Insights from experimental studies
  • Julien Guihaire, Pierre Emmanuel Noly, Sonja Schrepfer, Olaf Mercier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.