Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Médicaments et conduite automobile - 03/11/15

Doi : 10.1016/j.lpm.2015.03.007 
Anne-Sophie Lemaire-Hurtel 1, , Jean-Pierre Goullé 2, Jean-Claude Alvarez 3, Patrick Mura 4, Alain G. Verstraete 5
1 CHU d’Amiens, laboratoire de pharmacologie et toxicologie, centre de biologie humaine, 80054 Amiens, France 
2 Faculté de médecine et de pharmacie de Rouen, laboratoire de toxicologie, 76000 Rouen, France 
3 CHU de Garches, laboratoire de pharmacologie et toxicologie, 92380 Garches, France 
4 CHU de Poitiers, laboratoire de pharmacologie et toxicologie, 86021 Poitiers, France 
5 Hôpital universitaire de Gand, laboratoire de biologie clinique, université de Gand département de biologie clinique, microbiologie et immunologie, 9000 Gand, Belgique 

Anne-Sophie Lemaire-Hurtel, CHU d’Amiens, laboratoire de pharmacologie et toxicologie, avenue Laennec, 80054 Amiens, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Certains médicaments sont connus pour altérer la conduite car ils peuvent modifier la vision ou l’audition, et/ou perturber les capacités intellectuelles ou motrices : altération de la vigilance, sédation, effet désinhibiteur, troubles de la coordination des mouvements et de l’équilibre.

Le médecin, lors de la prescription, et le pharmacien, lors de la délivrance d’un traitement médicamenteux, se doivent d’informer leurs patients des risques éventuels des médicaments sur la conduite automobile ou l’utilisation de machines.

Le conducteur a une responsabilité directe qui l’engage, lui et lui seul, à suivre l’avis médical reçu.

Les pictogrammes présents sur les conditionnements extérieurs des médicaments ont pour but de classer les substances en fonction de leur risque sur la conduite automobile : le conducteur peut ainsi savoir s’il doit observer de simples précautions d’emploi (niveau un : « soyez prudent ») ou bien suivre l’avis d’un professionnel de santé (niveau deux : « soyez très prudent »), ou encore s’il est totalement déconseillé de conduire (niveau 3 : « attention danger : ne pas conduire »).

Cette classification n’évalue que la dangerosité intrinsèque des médicaments mais pas la variabilité individuelle.

Il convient de prendre en compte par ailleurs les pathologies pour lesquelles les médicaments sont prescrits.

Il est important de signaler au patient :

de ne pas modifier les doses prescrites en raison de la majoration des effets indésirables et donc les risques pour la conduite ;
de respecter les heures et les conditions de prises : au coucher pour les hypnotiques et pas de prise supplémentaire en cas de réveil nocturne ;
d’éviter l’automédication, la consommation d’alcool et de drogues en particulier de cannabis, dont la dangerosité au volant est démontrée ;
de ne pas conduire ou arrêter de conduire en cas de fatigue, envie de dormir, d’un ressenti de membres lourds, engourdis ou tremblants…

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Some drugs are known to impair driving because they can change the vision or hearing, and/or disrupt the intellectual or motor abilities: impaired vigilance, sedation, disinhibition effect, the coordination of movement disorders and the balance.

The doctor during prescribing and the pharmacist during deliverance of drug treatment should inform their patients of the potential risks of drugs on driving or operating machinery.

The driver has direct responsibility, who hired him and him alone, to follow the medical advice received.

The pictograms on the outer packaging of medicinal products intended to classify substances according to their risk driving: The driver can whether to observe simple precautions (level one “be prudent”), or follow the advice of a health professional (level two “be very careful”), or if it is totally not drive (level three “danger caution: do not drive”).

This classification only evaluates the intrinsic danger of drugs but not the individual variability.

Medicines should be taken into account also the conditions for which the medication is prescribed.

It is important to inform the patient on several points:

not to change the prescribed dose due to the increase in adverse effects and therefore the risks for driving;
respect the hours and conditions of slots: at bedtime to hypnotics and no additional outlet when nocturnal awakening;
to avoid self-medication, alcohol and drugs particularly cannabis, whose dangerousness driving is demonstrated;
not to drive or stop driving when tired, sleepy, a feeling of heavy limbs, numb and trembling.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 10

P. 1055-1063 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Médecine et conduite automobile : alcool… et autres toxiques
  • Francis Abramovici
| Article suivant Article suivant
  • Multifocal bone aspergillosis by Aspergillus terreus in an apparently immunocompetent patient
  • Esther Maman, Anne-Sophie Morin, Michael Soussan, Hélène Coignard, Olivier Lortholary, Olivier Fain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.