Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison des performances diagnostiques de deux tests de rupture prématurée des membranes (IGFBP-1/PAMG-1) en pratique clinique - 03/11/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2014.10.012 
M. Lecerf a, , D. Vardon a, R. Morello b, N. Lamendour a, M. Dreyfus a
a Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Femme-Enfant-Hématologie, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen, France 
b Unité de biostatistique et recherche clinique, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Évaluer les deux principaux tests immunochromatographiques de rupture des membranes (RPM) : Actimprom® basé sur la mise en évidence d’insulin-like growth factor binding protein-1 (IGFBP-1) et Amnisure® basé sur la mise en évidence la placental alpha 1-microglobulin (PAMG-1). La comparaison a été faite volontairement en pratique clinique et s’intéresse à une population dont la rupture n’est pas franche.

Matériels et méthodes

Étude prospective, comparative, réalisée sur l’année 2012, au CHU de Caen, chez 85 patientes présentant une suspicion de rupture prématurée des membranes entre 24 SA et 36 SA. La présence de sang, d’infection vaginale ou de sperme a été notifiée. La rupture franche des membranes était un critère d’exclusion.

Résultats

Actimprom® et Amnisure® ont décelé la RPM avec une spécificité, sensibilité, valeur prédictive positive (VPP) et valeur prédictive négative (VPN) respectives de 89,4 % (IC 79,4–95,6 %), 68,4 % (IC 43,5–87,4 %), 65 % (IC 40,8–84,6 %) et 90,8 % (IC 81–96,5 %). Les résultats des deux tests n’étaient pas influencés par la présence de sang ou d’infection génitale.

Conclusion

Les performances de ces tests sont probablement liées à la qualité du prélèvement et l’étape d’extraction au lit de la patiente. Ce travail n’a montré aucune différence significative entre les deux tests en termes de performance dans le diagnostic de RPM. À l’heure actuelle, rien ne permet de privilégier formellement l’usage de l’un ou l’autre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Evaluate the two main immunochromatographic tests of premature rupture of membranes (PROM): Actimprom® based on the discovery of insulin-like growth factor binding protein-1 (IGFBP-1) and Amnisure® based on the discovery of placental alpha 1-microglobulin (PAMG -1). The comparison was made voluntarily in clinical practice and is interested in a population whose failure is not clean break.

Materials and methods

Prospective and comparative study performed on 2012, at the university hospital of Caen, in 85 patients with PROM suspected between 24 SA and 36 SA. The presence of blood, semen or vaginal infection has been notified. Frank rupture of membranes was an exclusion criterion.

Results

Actimprom® and Amnisure® were detected PROM with a specificity, sensitivity, PPV and NPV respectively 89.4% (CI 79.4–95.6%), 68.4% (CI 43.5–87.4%), 65% (CI 40.8–84.6%) and 90.8% (CI 81–96.5%). The results of both tests were not influenced by the presence of blood or inflammatory disease.

Conclusion

Performance of these tests is probably related to the quality of the sample and the extraction step in bed of the patient. This work showed no significant difference between the two tests in terms of performance in the diagnosis of PROM. At present, there is no formally favor the use of one or the other.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rupture prématurée des membranes, Liquide amniotique, Insulin-like growth factor binding protein-1 (IGFBP-1), Placental alpha 1-microglobulin (PAMG-1)

Keywords : Premature rupture of fetal membranes, Amniotic fluid, Insulin-like growth factor binding protein-1 (IGFBP-1), Placental alpha 1-microglobulin (PAMG-1)


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 9

P. 832-839 - novembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects épidémiocliniques, juridiques et coût de la prise en charge des abus sexuels chez les mineurs à Dakar, Sénégal
  • C.T. Cisse, M.M. Niang, A.K. Sy, E.H.O. Faye, J.-C. Moreau
| Article suivant Article suivant
  • Les grossesses gémellaires molaires associant une môle complète à un fœtus sain à partir de 4 cas et d’une revue de la littérature
  • F. de Marcillac, C.Y. Akladios, I. Hui-bon-hoa, G. Fritz, I. Nisand, B. Langer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.