Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le spasme coronaire lié à la dobutamine chez les patients avec des échocardiographies de stress faussement positives : prévalence et facteurs prédictifs - 10/11/15

Doi : 10.1016/j.ancard.2015.09.027 
F. Aboukhoudir a, b, I. Aboukhoudir a, M. Pansieri a, S. Rekik c,
a Service de cardiologie, centre hospitalier d’Avignon, 84000 Avignon, France 
b EA4278, laboratoire de pharm écologie cardiovasculaire, Avignon université, 84000 Avignon, France 
c Service de cardiologie, centre hospitalier Nord – Franche-Comté, 14, rue de Mulhouse, 90000 Belfort, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction et objectifs

L’échocardiographie à la dobutamine (EDS) est utilisée de façon courante comme un test non invasif d’ischémie indépendant de l’effort et visant à détecter la présence d’une atteinte coronaire et pour évaluer l’étendue de l’ischémie myocardique. Elle peut cependant être associée à du spasme coronaire. Dans cette étude, notre objectif est d’évaluer la prévalence et les facteurs prédictifs de spasme coronaire lié à la dobutamine chez les patients sans coronaropathie connue et avec des EDS faussement positives (test positif mais sans lésions coronaires significatives à la coro).

Méthodes

Trois mille neuf cent cinquante-deux patients ayant bénéficié d’EDS dans notre laboratoire d’échographie entre janvier 2010 et mai 2012 ont été prospectivement évalués. Ceux avec une EDS positive ont bénéficié de coronarographies avec injection de méthylergotamine en cas d’absence de lésions coronaires ou de vasospasme spontané sévère. Les patients avec un spasme spontané sévère ou un test à la méthylergometrine positif mais sans lésions coronaires ont été inclus et comparés à ceux avec EDS positives mais sans lésions coronaires ni spasme (« vrais » faux positifs).

Résultats

Vingt-neuf patients avec spasme (19,4 % des EDS positives sans histoire coronaire) ont été comparés avec 56 patients sans lésions ni spasme (« vrais » faux positifs). Ils étaient plus souvent fumeurs (72,4 % vs 37,5 % ; p=0,003) ; avaient plus souvent une dyslipidémie (79,3 % vs 43 % ; p=0,001) ; ils avaient une aire ischémique en pic de stress plus importante (3,4 segments vs 2,7 segments ; p=0,05). En analyse multivariée, la dyslipidémie (HR=10,7 ; 95 % CI=[2,7–42,1] ; p=0,001) et le tabagisme actif (HR=6,1 ; 95 % CI=[1,7–21,1] ; p=0,004) étaient les facteurs prédictifs indépendants de spasme coronaire plutôt que de « vrais » faux positifs.

Conclusion

Le spasme coronaire lié à la dobutamine est présent chez une proportion significative des patients étiquetés faux positives et devraient systématiquement être recherchés. La dyslipidémie et le tabagisme actifs sont les 2 facteurs prédictifs indépendants de spasme plutôt que de fausse positivité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background and objective

Dobutamine stress echocardiography (DSE) is being consistently used as an exercise-independent stress modality aimed at the detection of coronary artery disease (CAD) and the evaluation of myocardial ischemia. It may though occasionally induce coronary vasospasm. In this study, we aimed to evaluate the prevalence and predictors of dobutamine-related coronary spasm in patients without known CAD and false positive DSE (positive DSE but no significant coronary lesions on angiogram).

Methods

Three thousand nine hundred and fifty-two patients referred to our echocardiography laboratory for DSE between January 2010 and May 2012 were prospectively investigated. Those with positive DSE underwent coronary angiograms with systematic methylergometrine intracoronary injection in case of absence of significant coronary stenosis or spontaneous occlusive coronary spasm. Patients with spontaneous occlusive coronary spasm or positive methylergometrine test but no significant stenoses were enrolled and compared with those with positive DSE but no coronary lesions nor spontaneous or induced spasm (“true” false positive DSE).

Results

Twenty-nine patients with DSE-related vasospasm (19.4% of positive DES without known CAD) were compared with 56 patients with no lesions and no spasm (“true” false positive DSE). They were more frequently smokers (72.4% vs 37.5%; P=0.003); they had more frequently dyslipidemia (79.3% vs 43%; P=0.001); they also had a larger ischemic area at peak DSE (3.4 segments vs 2.7 segments; P=0.05). On multivariate analysis, dyslipidemia (HR=10.7; 95% CI=[2.7–42.1]; P=0.001) and active smoking (HR=6.1; 95% CI=[1.7–21.1]; P=0.004) were found to be independent predictors of spasm-related DSE rather than “true” false positive DSE.

Conclusion

DSE-related coronary spasm is present in a significant proportion of patients with erroneously labelled “false” positive DSE and should systematically be ruled out. Dyslipidemia and active smoking were independent predictors of spasm rather than “true” false positive DSE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Spasme coronaire, Échocardiographie à la dobutamine

Keywords : Coronary spasm, Dobutamine stress echocardiography


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 5

P. 313-317 - novembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rien à déclarer ?
  • J.-L. Georges
| Article suivant Article suivant
  • Analyse médico-économique de l’impact d’une prise en charge de l’insuffisance cardiaque chronique en unité thérapeutique d’insuffisance cardiaque versus prise en charge habituelle de ville
  • C. Baudouin, S. Groshens, P. Gueneau, M. Rousseau, M. Saura, N. Hryschyschyn, A. Hillani, J. Dagorn, E. Pitthan, P. Jourdain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.