Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une cause inhabituelle d’épanchement péricardique : le lymphome cardiaque primitif - 10/11/15

Doi : 10.1016/j.ancard.2015.09.024 
I. Simon, P. Leddet , A. Rocha, P. Couppié, F. De Poli, S. Uhry, M. Hanssen
 Service de cardiologie, CH Haguenau, 64, avenue du Pr-Leriche, 67500 Haguenau, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Cas clinique

Nous rapportons le cas de Monsieur M. âgé de 78ans porteur d’une cardiopathie post-hypertensive avec des antécédents de flutter auriculaire paroxystique. Celui-ci consulte son cardiologue traitant pour palpitations et douleurs thoraciques atypiques. L’ECG inscrit un rythme sinusal régulier, un hémibloc antérieur gauche isolé sans trouble de rythme, ni signe d’ischémie. L’échocardiographie transthoracique met en évidence un épanchement péricardique circonférentiel sans tamponnade et une masse ovale hypoéchogène au niveau de la paroi inférieure du ventricule gauche et de l’oreillette gauche. L’IRM cardiaque confirme l’existence d’une masse tissulaire bourgeonnante dans le massif auriculaire (38,5×28,9mm) principalement localisée sur la paroi latérale de l’oreillette gauche, mais s’étendant dans la paroi inférieure et paroi postérieure de l’oreillette droite. Un TDM thoraco-abdomino-pelvien ne retrouve pas d’autre anomalie suspecte, ni d’adénopathie. Une thoracotomie gauche avec drainage péricardique et biopsie sont réalisés. L’analyse histologique est en faveur d’un lymphome B diffus à grande cellule CD 20+; CD 10–. Une chimiothérapie R-COMP (Rituximab; Myocet®, cyclophosphamide; vincristine; prednisone) est alors initiée. L’IRM cardiaque de contrôle montre une régression significative de la tumeur par évolution nécrotique ou rétractile avec persistance de la masse dans le sillon auriculo-ventriculaire gauche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 5

P. 423 - novembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic par le médecin d’unité d’un souffle systolique cardiaque chez un jeune patient asymptomatique : une évaluation des pratiques professionnelles
  • M.-C. Boeuf, G. Rohel, M. Piquemal, N. Paleiron, U. Vinsonneau, P. Paule
| Article suivant Article suivant
  • Fiche de suivi de traitement : évaluation de l’outil
  • A.-S. Hutteau, N. Dromard, C. Lacor, S. Maguero, C. Respaut, V. Marmier, S. Corone

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.