Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des épanchements parapneumoniques compliqués : état des lieux des pratiques en France - 18/11/15

Doi : 10.1016/j.rmr.2015.01.001 
F. Bénézit a, , J. Letheulle a, M. Kerjouan a, B. Desrues a, S. Jouneau a, b
a Service de pneumologie, université de Rennes 1, hôpital Pontchaillou, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 
b IRSET UMR 1085, université de Rennes 1, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Il n’existe pas de recommandations françaises concernant la prise en charge thérapeutique des épanchements parapneumoniques compliqués. Une enquête nationale a été organisée afin de caractériser les pratiques en France.

Méthodes

Un questionnaire a été envoyé par Internet aux 1500 membres de la Société de pneumologie de langue française entre le 15 novembre et le 15 décembre 2012.

Résultats

Quatre-vingt-douze praticiens (6 %) ont répondu, 87 prenaient en charge des épanchements parapneumoniques compliqués. Le nombre médian de cas traités était de 10 cas/an (intervalle interquartile : 5–20). Le drainage thoracique était le traitement évacuateur de première intention (n=51/87) devant les ponctions pleurales répétées (n=29/87) et la chirurgie (n=1/87). Cinq praticiens réalisaient drainage thoracique ou ponctions pleurales répétées en première intention et un praticien réalisait drainage thoracique ou chirurgie. Vingt pour cent des praticiens n’utilisaient jamais la fibrinolyse ; 70 % l’utilisaient en cas de cloisonnement, 10 % systématiquement, seuls trois praticiens l’associaient à la DNase. L’antibiothérapie était administrée à double dose par un tiers des praticiens. La kinésithérapie pleurale était systématiquement prescrite au cours de l’hospitalisation et de la convalescence. Les modalités de suivi étaient variables.

Conclusion

En France, la prise en charge des épanchements parapneumoniques compliqués est hétérogène. Des recommandations nationales pourraient y remédier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

There are no French guidelines for the management of complicated parapneumonic effusions. A national observational study was carried out to assess the main features of current clinical practice for this condition.

Material and methods

A questionnaire was sent by email to the 1500 members of the Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) between 15th November and 15th December 2012.

Results

There were 92 responders, i.e. a response rate of 6%. Of these, 87 physicians mentioned that they were involved in the management of patients with complicated parapneumonic effusions with a median number of cases of 10 per year (IQR: 5–20). Chest tube drainage was the main approach used for pleural fluid aspiration (n=51/87), followed by repeated thoracentesis (n=29/87) and early surgery (1/87). Five physicians answered both chest tube drainage or repeated thoracentesis and one physician either chest tube drainage or early surgery. Pleural fibrinolytics were never used by 20% of physicians, only in case of loculations by 70% and by 10% of respondents in all cases. Only 3 physicians combined fibrinolytics with DNAse. A double antibiotic dose was used by one third of physicians. All the physicians used respiratory physiotherapy during hospitalization and to aid recovery. Follow-up practices were heterogeneous.

Conclusions

The management of complicated parapneumonic effusions varies significantly in France. National guidelines may be helpful to define best practice and aid in its implementation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épanchement parapneumonique compliqué, Pleurésie purulente, Drainage thoracique, Ponctions pleurales répétées, Fibrinolytiques

Keywords : Complicated parapneumonic effusion, Pleural empyema, Chest tube drainage, Repeated thoracentesis, Fibrinolytics


Plan


© 2015  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 9

P. 936-940 - novembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Profil de sensibilisation aux pneumallergènes des patients suivis pour asthme à Cotonou, Bénin : étude transversale par prick-tests
  • G. Agodokpessi, G. Ade, N. Dovoedo, S. Ade, A.P. Wachinou, B. Fayomi, M. Gninafon
| Article suivant Article suivant
  • Une cause rare d’asthme éosinophilique : le syndrome hyper-IgG4 (maladie fibro-sclérosante liée aux IgG4)
  • A. Mehdaoui, M. Manoila, M. Jaafar, H. Mahmoud, E. Devin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.