Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le nouveau-né en maternité et durant le premier mois de vie - 19/11/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.09.019 
G. Gascoin
 Pôle Femme–Mère-Enfants, service de réanimation et médecine néonatales, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Mise au point sur les problématiques du nouveau-né en suites de couches et durant le premier mois de vie.

Méthode

Recherche bibliographique réalisée par la consultation des banques de données PubMed et des recommandations des sociétés savantes.

Résultats

La littérature ne permet pas de définir une durée de séjour optimale pour les nouveau-nés à bas risque. La durée optimale serait plutôt fonction de l’organisation de la sortie de la maternité, du suivi médical et de l’accompagnement ultérieur (accord professionnel). L’hyperbilirubinémie sévère expose à un risque d’ictère nucléaire (NP1) et doit être dépistée le plus tôt possible en cas de facteur de risque. La bilirubine transcutanée est corrélée à la bilirubine veineuse et permet le dépistage d’une hyperbilirubinémie (NP2). En cas de sortie précoce, une évaluation paraclinique de la bilirubine (transcutanée, capillaire ou veineuse) doit être réalisée à H24 de la sortie (accord professionnel). Les professionnels en charge du suivi à domicile doivent donc faire l’acquisition d’un bilirubinomètre ou alors la « mesure » doit être organisée dans un centre équipé ; sinon, la sortie doit être différée (> H72) (accord professionnel). Les nouveau-nés asymptomatiques, avec des facteurs de risque d’infection, doivent être surveillés attentivement en maternité pendant les 48 premières heures de vie (accord professionnel). L’examen clinique avec auscultation cardiaque et palpation des pouls fémoraux fait partie du dépistage systématique en maternité et doit être renouvelé à 24h de vie en cas de sortie précoce et à chaque examen clinique de l’enfant durant le premier mois en raison du délai de fermeture du canal artériel (accord professionnel). L’examen clinique répété par un clinicien entraîné (pédiatre, médecin, sage-femme) de tout enfant jusqu’à l’acquisition de la marche est recommandé pour dépister et traiter précocement une dysplasie congénitale de hanches (accord professionnel). Toutes les autres stratégies de dépistage (échographie, radiographie) n’ont pas montré leur efficacité en termes de dépistage primaire (NP1). Le dépistage néonatal sanguin sur carton buvard doit être réalisé entre H60 et H84 de vie, il peut être avancé si besoin entre H48 et H60, mais en aucun cas avant H48 (accord professionnel). Le dépistage de la surdité permanente néonatale doit être proposé systématiquement avant la sortie de maternité (grade C). Toutes ces informations doivent être reportées sur le carnet de santé de l’enfant (accord professionnel).

Conclusion

La diminution de la durée de séjour en maternité nécessite d’anticiper l’organisation de la sortie de maternité, pour assurer la continuité des soins entre l’hôpital et la ville, afin d’éviter la résurgence de pathologies néonatales sévères.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To describe early complications and management of newborns during the first month of life.

Methods

This systematic evidence review is based on PubMed search, Cochrane library and experts recommendations.

Results

There is no optimal time for maternity discharge for low risk newborn in regard of the literature. It depends more on the organisation of the post-discharge follow-up (professional consensus). Extreme hyperbilirubinemia expose to neonatal mortality and severe neurodevelopmental impairment for survivors (evidence level: 1). Neonatal hyperbilirubinemia occurs in almost all newborns and may be benign if its progression is monitored (transcutaneous bilirubinometer, capillar or venous bilirubin level) at least 24hours after any early discharge (professional consensus). Asymptomatic newborns with high risks of neonatal sepsis have to be closely monitored during the first 48hours of life (professional consensus). Clinical assessment (heart murmure and femoral pulse) at least 24hours after any early discharge and at any clinical examination almost up to 1 month after birth is recommended to detect possible congenital heart disease (professional consensus). Serial clinical examination of the hips by a trained clinician in the periodic health examination of all infants until they are walking independently is recommended (professional consensus). Neonatal screening blood tests are recommended between 60 and 84hours of life in every newborns, can be advanced between 48 and 60hours if necessary but never before 48hours of life (professional consensus). Neonatal screening of deafness is recommended in every newborns and has to be assessed before maternity discharge (professional consensus). All these data have to be reported in the newborn personal medical file (professional consensus).

Conclusion

Early discharge has to be prepared during the prenatal period in order to ensure care continuity at home and to avoid any severe neonatal outcome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nouveau-né, Sorties de maternité, Pathologies néonatales, Dépistages néonataux

Keywords : Newborn, Maternity discharge, Neonatal complications, Neonatal screening test


Plan


 Cet article est une version résumée des principales recommandations pour la pratique clinique ; la version complète incluant l’argumentaire et l’ensemble de la bibliographie est accessible dans le matériel complémentaire de cet article.


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 10

P. 1147-1151 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rééducation périnéale et abdominale dans le post-partum : recommandations
  • X. Deffieux, S. Vieillefosse, S. Billecocq, A. Battut, J. Nizard, B. Coulm, T. Thubert
| Article suivant Article suivant
  • Les troubles psychiques du post-partum : dépistage et prévention après la naissance : recommandations
  • S. Bydlowski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.