Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place de la simulation pour réduire la morbidité néonatale et maternelle secondaire à une dystocie des épaules - 19/11/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.09.047 
G. Legendre a, , b , P.-E. Bouet a, L. Sentilhes a
a Service de gynécologie-obstétrique, centre hospitalier universitaire d’Angers, 4, rue Larrey, 49033 Angers cedex 01, France 
b CESP-Inserm, U1018, équipe 7, genre, santé sexuelle et reproductive, université Paris Sud, 94276 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluer la place de la simulation pour réduire la morbidité néonatale et maternelle secondaire à une dystocie des épaules.

Méthodes

Une revue de la littérature a été effectuée en consultant la base de données Medline.

Résultats

Concernant la prévention des complications de la dystocie des épaules, l’apprentissage des manœuvres lors de séances sur mannequin est supérieur à l’enseignement par tutoriel vidéo (NP2). L’apprentissage au cours de séances de simulation spécifiques pour la dystocie des épaules permet l’amélioration des gestes techniques essentiellement pour les internes, la simulation semble profitable à tous les soignants pour la communication (NP3). L’effet de séances spécifiques de simulations pour l’apprentissage de la rédaction de l’observation médicale ne permet qu’une amélioration modeste de la retranscription dans le dossier médical (NP3). L’intérêt d’une grille spécifique rédactionnelle en cas de dystocie des épaules semble intéressante afin d’augmenter la quantité d’informations retranscrite par le soignant (NP3). La mise en place d’une formation spécifique par simulation de l’ensemble des soignants de salle de travail est associée à une diminution significative du taux de lésions du plexus brachial (NP3) sans diminuer la morbidité maternelle d’un accouchement compliqué d’une dystocie des épaules (NP3).

Conclusion

L’enseignement par simulation pour la prise en charge de la dystocie des épaules est encouragé pour la formation initiale et continue des différents acteurs de la salle de naissance (accord professionnel).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To assess the role of simulation in reducing morbidity and mortality of shoulder dystocia.

Methods

A systematic literature review was conducted in the Medline database.

Results

Regarding the prevention of complications of shoulder dystocia, practical training using mannequin is associated with improvements in management shoulder dystocia than training using video tutorial (EL2). Practical training using simulation for shoulder dystocia allows an improvement for manoeuvres mainly for trainees, but simulation seems to benefit to all caregivers for the communication (EL3). The effect of training sessions using simulation for learning writing the medical observation allows only a modest improvement in the medical record transcription (EL3). The interest of a specific grid for reporting shoulder dystocia seems interesting to increase the amount of information transcribed by the caregiver (EL3). The establishment of a practical training using simulation and concerning all caregivers of the delivery room is associated with a significant reduction in neonatal injury (EL3). The establishment of a training program using simulation does not seem to decrease maternal morbidity in case of shoulder dystocia (EL3).

Conclusion

A teaching using simulation for the management of shoulder dystocia is encouraged for the initial and continuing formation of different actors in the delivery room (professional agreement).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dystocie des épaules, Lésion du plexus brachial, Simulation, Enseignement, Internes

Keywords : Shoulder dystocia, Brachial plexus stretch, Brachial plexus palsy, Simulation, Training, Residents


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 10

P. 1285-1293 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conduite à tenir en cas de dystocie des épaules
  • C. Le Ray, J.-F. Oury
| Article suivant Article suivant
  • Complications néonatales de la dystocie des épaules : facteurs de risque et prise en charge
  • E. Lopez, B. de Courtivron, E. Saliba

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.