Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment explorer une lésion cutanée mammaire ? : recommandations - 19/11/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.09.040 
L. Boulanger , J. Demetz
 Service de chirurgie gynécologique, cancérologie gynécologique et mammaire, clinique de gynécologie, hôpital Jeanne-de-Flandre, CHRU de Lille, avenue Eugène-Avinée, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une modification de la forme ou de l’aspect du mamelon, surtout si elle est unilatérale et d’apparition récente, est un signe d’appel de tumeur mammaire sous-jacente. Il faut alors réaliser des explorations d’imagerie afin d’éliminer en premier lieu une néoplasie mammaire sous-jacente (grade C). Toute lésion érythémateuse du mamelon ou de la plaque aréolomamelonnaire peut correspondre à une maladie de Paget, un adénome érosif du mamelon, une dermatose de type eczéma (NP4). L’analyse sémiologique de la lésion érythémateuse associée à un examen clinique peut orienter vers une des étiologies sans spécificité suffisante (NP4). En cas de lésion érythémateuse de la plaque aréolomamelonnaire, il est recommandé un examen clinique et général pour orienter le diagnostic. En cas d’éléments orientant vers une dermatose de type eczéma (lésion identique sur d’autres localisations cutanées que le sein, atteinte de l’aréole épargnant le mamelon…), il est recommandé de réaliser un traitement d’épreuve par dermocorticoïdes (grade C). La littérature ne permet pas de déterminer la durée du traitement d’épreuve avant une réévaluation clinique. En cas d’échec du test diagnostique aux dermocorticoïdes, ou d’emblée si la lésion de la plaque aréolomamelonnaire n’est pas évocatrice d’un eczéma, il est indiqué des explorations complémentaires par imagerie et une biopsie de la lésion (grade C). Les modalités de prélèvement à visée histologique d’une lésion de la plaque aréolomamelonnaire sont multiples (« punch biopsie », prélèvement percutané au tru-cut, exérèse à la lame froide…). Quand elle est indiquée, il n’est pas possible de recommander une modalité de prélèvement biopsique de la plaque aréolomamelonnaire par rapport à une autre. Lorsqu’une exploration par imagerie de la plaque aréolomamelonnaire est nécessaire, une échographie et une mammographie sont recommandées en première intention. En l’absence de signal, une IRM est recommandée en seconde intention (grade C).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

A change in the shape or appearance of the nipple-areola complex, especially if it is unilateral and recent appearance, is a sign of underlying breast tumor. Breast imaging is then required (grade C). Any erythematous lesion of the nipple or nipple-areola can be a Paget's disease, an adenoma of the nipple or a nipple eczema. Clinical course and pattern can point to a diagnosis without sufficient specificity (LE4). If nipple eczema is suspected, it is recommended to perform a test treatment with topical corticosteroids. In case of failure or if a Paget's disease of the breast is suspected, a biopsy must be done. When indicated, it is not possible to recommend a biopsy modality (scrape cytology, punch biopsy, nipple core biopsy and surgical excision) compared to another. When imaging exploration of the nipple-areola complex is necessary, ultrasound and mammography are recommended as first-line. In the absence of signal, an MRI is recommended as second-line (grade C).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plaque aréolomamelonnaire, Eczéma, Maladie de Paget du mamelon, Dermatose

Keywords : Nipple-areola complex, Eczema, Paget's disease of the nipple, Dermatosis


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 10

P. 921-926 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Exploration d’une inflammation du sein en dehors de la grossesse et de la période d’allaitement : recommandations
  • C. Touboul, E. Laas, A. Rafii
| Article suivant Article suivant
  • Exploration d’un écoulement mamelonnaire du sein uni- ou bilatéral : recommandations
  • L. Ouldamer, I. Kellal, G. Legendre, C. Ngô, J. Chopier, G. Body

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.