Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Exploration des microcalcifications mammaires : recommandations - 19/11/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.09.038 
F. Chamming's a, , J. Chopier b, C. Mathelin c, E. Chéreau d
a Service de radiologie, hôpital européen George-Pompidou AP–HP, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
b Service de radiologie, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
c Unité de sénologie, hôpital de Hautepierre, CHRU de Strasbourg, avenue Molière, 67200 Strasbourg, France 
d Service de chirurgie oncologique, institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard de Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluer les performances de l’imagerie pour la détection, la caractérisation et les prélèvements des microcalcifications mammaires et établir des recommandations.

Matériel et méthodes

Recherche bibliographique en langue française et anglaise effectuée par consultation des banques de données PubMed, Cochrane Library et des recommandations des sociétés savantes internationales.

Résultats

Les différents systèmes de mammographie analogique et numériques ont de bonnes performances pour la détection et l’analyse des microcalcifications. Pour la description et la caractérisation des microcalcifications mammaires, l’utilisation systématique de la dernière édition du lexique BI-RADS est recommandée. Devant des microcalcifications BI-RADS 4 ou 5, il est recommandé d’effectuer une échographie qui n’élimine toutefois pas le diagnostic de cancer si elle est négative. Les données de la littérature ne permettent pas de recommander d’effectuer une tomosynthèse 3D, une élastographie ou une IRM devant un foyer de microcalcifications. En cas de microcalcifications peu suspectes (BI-RADS 3), recommandation d’effectuer un premier contrôle rapproché (6 mois), un deuxième contrôle à 1 an et une surveillance prolongée (2ans minimum). En cas d’indication de prélèvement, il est recommandé de réaliser une macrobiopsie avec une aiguille de calibre 11G ou supérieur sous échographie si les calcifications sont visibles ou sous stéréotaxie dans le cas contraire. En d’absence de microcalcification sur les clichés des carottes, recommandation d’effectuer de nouveaux prélèvements.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To assess imaging performances for the detection, characterization and biopsy of breast microcalcifications and make recommendations.

Materials and methods

French and English publications were searched using PubMed, Cochrane Library and international learned societies recommendations.

Results

Digital mammography (DR [Direct Radiography] and CR [Computed Radiography]) and screen-film mammography demonstrate good performances for the detection and the characterization of breast microcalcifications. Systematic use of the 2013 edition of the BI-RADS lexicon is recommended for description and characterization of microcalcifications. Faced with BI-RADS 4 or 5 microcalcifications, breast ultrasound is recommended but a normal result does not eliminate the diagnosis of cancer and other examination should be performed. Literature review does not allow recommending digital breast tomosynthesis, elastography or MRI to analyze microcalcifications. In case of probably benign microcalcifications (BI-RADS 3), six months, one year and at least two years follow-up are recommended. In case a biopsy is indicated, it is recommended to use a vacuum-assisted macrobiopsy system with 11-gauges needles or bigger. If no calcification is visible on the radiography of the specimen, it is recommended to obtain additional samples.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Microcalcifications, Mammographie, Biopsie, Concordance radio-histologique

Keywords : Microcalcifications, Mammography, Biopsy, Radio-pathological concordance


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 10

P. 960-969 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Imagerie mammaire du syndrome de masse, distorsion architecturale et asymétrie : recommandations pour la pratique clinique
  • J. Chopier, M.N. Roedlich, C. Mathelin
| Article suivant Article suivant
  • Exploration d’un syndrome kystique mammaire : recommandations
  • C. Uzan, J.-Y. Seror, J. Seror

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.