Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Exploration d’un syndrome kystique mammaire : recommandations - 19/11/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.09.043 
C. Uzan a, J.-Y. Seror b, J. Seror c, , d
a Service de chirurgie et cancérologie gynécologique et mammaire, Pitié-Salpêtrière, AP–HP, université Pierre-et-Marie-Curie, 83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris 6, France 
b Imagerie Duroc, boulevard du Montparnasse, 75006 Paris, France 
c Cabinet médical, 146, avenue Ledru-Rollin, 75011 Paris, France 
d Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, hôpital Tenon, AP–HP, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les kystes du sein sont fréquents, souvent de découverte fortuite ou suite à des douleurs ou une masse palpable. Le but de ces recommandations est de décrire les constatations échographiques permettant de classer les lésions kystiques du sein, d’analyser l’intérêt et l’apport des différents types d’imagerie et de prélèvements et de proposer une stratégie de prise en charge de ces lésions.

Matériels et méthodes

Revue de la littérature réalisée par un groupe restreint puis relue et validée par l’ensemble du groupe nommé par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) pour réaliser les recommandations pour la pratique clinique des lésions bénignes du sein.

Résultats

On peut classer les kystes du sein en 3 catégories : les kystes simples, les kystes compliqués et les kystes complexes. Pour les kystes simples, après l’échographie, aucun autre examen n’est nécessaire, une cytologie n’est à envisager qu’à visée antalgique. Pour les kystes compliqués, on recommande un contrôle à 4–6 mois, l’usage de la cytologie dépend du contexte (risque familial, risque de perdu de vue). En cas de kyste complexe, un prélèvement par cytologie ou biopsie est recommandé. On rapporte de plus les évaluations des autres examens d’imagerie.

Conclusion

La caractérisation échographique est essentielle et permet d’orienter la prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Breast cysts are common, often discovered incidentally or subsequently to pain or palpable mass. The purpose of these recommendations is to describe the sonographic findings for classifying breast cystic lesions, to analyze the value and contribution of various imaging techniques and sampling and to provide a management strategy.

Materials and methods

Literature review conducted by a small group and then reviewed and validated by the group designated by the Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) to make recommendations for clinical practice for benign breast lesions.

Results

Breast cysts are classified in 3 categories: simple cysts, complicated cysts and complex cysts. For simple cysts, after ultrasound, no further imaging is necessary, cytology is to consider only as analgesic. For complicated cysts, a control at 4–6 months is recommended; the use of cytology depends on the context (familial risk, difficulty of follow-up). In case of complex cyst, sampling by cytology or biopsy is recommended. More assessments of other imaging tests are reported.

Conclusion

The sonographic characterization is essential for management of breast cyst.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kyste du sein, Échographie, IRM, Élastographie, Cytologie, Biopsie

Keywords : Breast cyst, Ultrasound, MRI, Elastography, Cytology, Biopsy


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 10

P. 970-979 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Exploration des microcalcifications mammaires : recommandations
  • F. Chamming's, J. Chopier, C. Mathelin, E. Chéreau
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des proliférations épithéliales du sein avec et sans atypies : hyperplasie canalaire atypique, métaplasie cylindrique avec atypie, néoplasies lobulaires, proliférations épithéliales sans atypie, mastopathie fibrokystique, adénose, cicatrices radiaires, mucocèles, lésions prolifératives apocrines : recommandations pour la pratique clinique
  • C. Coutant, G. Canlorbe, S. Bendifallah, F. Beltjens

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.