Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comprendre l’orgasme féminin afin de mieux appréhender le trouble de l’orgasme chez la femme - 20/11/15

Doi : 10.1016/j.sexol.2015.09.005 
F. Adam a, , M. Thoveron b, J. Day a, P. de Sutter a
a Université catholique de Louvain, institut de recherche en sciences psychologiques (IPSY), place de l’Université 1, 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique 
b Université catholique de Louvain, place de l’Université 1, 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Le premier objectif de cet article est de comprendre l’évolution du concept d’orgasme à travers le temps. Ensuite, plusieurs modèles de la réponse sexuelle féminine seront présentés en vue de proposer une définition de l’orgasme féminin. Finalement, le trouble de l’orgasme sera développé sur base des définitions proposées par les différentes versions du DSM tout en y apportant un regard critique.

Matériel et méthode

Analyse de la littérature de 1950 à 2013 dans la base de données Scopus avec comme mots clés : anorgasmia, female et sexual dysfunction.

Résultats

Les données suggèrent qu’il n’existe à ce jour aucune définition universellement acceptée de l’orgasme féminin (Mah et Binik, 2001). De nombreuses études portent sur les facteurs physiologiques de l’orgasme tandis que les facteurs psychologiques semblent moins investigués. L’absence de définition satisfaisante de l’orgasme peut être attribuée à la compréhension limitée des mécanismes qui le sous-tendent et au fait que les chercheurs sont tributaires de la subjectivité de l’auto-évaluation de l’expérience des femmes. Cette subjectivité étant inhérente au ressenti du vécu. Dans ce sens, certaines femmes sont incapables de dire si elles ont déjà vécu un orgasme, ne serait-ce qu’une fois dans leur vie, même si elles l’ont déjà atteint. Dans certains cas, parce qu’elles n’en ont réellement pas vécu. Dans d’autres cas, parce qu’elles ne l’ont pas interprété comme un orgasme. L’orgasme reste donc un concept complexe à appréhender. Par ailleurs, le trouble de l’orgasme ou anorgasmie représente la deuxième difficulté sexuelle la plus fréquemment rencontrée par les femmes avec des prévalences allant de 25 (Lewis et al., 2010) à 31 % (Hayes et al., 2006).

Conclusion

Il serait intéressant dans les études futures d’investiguer la manière dont les femmes expérimentent au niveau cognitif et émotionnel les relations sexuelles avec leur partenaire. Cela devrait permettre de mieux comprendre et définir l’orgasme féminin mais aussi d’améliorer les prises en charge du trouble de l’orgasme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The initial section of this article gives an historical perspective to the concept of orgasm. Various models of the female sexual response are then presented, with the objective of seeking a definition of the female orgasm. Finally, the concept of female orgasmic dysfunction is explored through the differing versions of DSM whilst providing a critical overview.

Sources and methodology

Analysis of the literature from 1950 to 2013 using the Scopus database with the keywords: anorgasmia; female and sexual dysfunction.

Outcome

The data suggests there is no universally accepted definition of the female orgasm to date (Mah and Binik, 2001). Numerous studies focus on the physiological aspect of the orgasm whilst the psychological factors are researched to a lesser degree. The lack of a satisfactory definition of the orgasm may be attributed to the limited understanding of its underlying mechanisms, and to the fact that the researchers are dependent on the women's subjective self-evaluation of the experience. Thus, the subject is complex, with some women incapable of giving expression to their orgasmic experience or even recognising such climax. In some cases, this is because they have indeed never experienced one; in other cases, because they have not thought of it as an orgasm. Orgasmic dysfunction or anorgasmia is the second sexual problem most frequently encountered by women with a prevalence ranging from 25 (Lewis et al., 2010) to 31% (Hayes et al., 2006).

Conclusion

It would be interesting for future studies to research the ways in which women experience at the cognitive and emotional level their sexual relations with their partner. This should enable us to better understand and define the female orgasm but also to improve support for orgasmic dysfunction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Orgasme, Trouble de l’orgasme, Anorgasmie, Difficultés sexuelles féminines, Définition

Keywords : Orgasm, Female orgasm disorder, Anorgasmia, Female sexual dysfunction, Definition


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 4

P. 155-162 - octobre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Thérapie étayée par le conjoint en addictologie
  • G. de Larocque, A.-S. Wecker, L. Usubelli, S. Aubague, P. Michaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.