Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le modèle Clubhouse pour les personnes souffrant de troubles psychiques : revue de littérature et expérience française - 22/11/15

Doi : 10.1016/j.encep.2014.09.001 
C. Bouvet a, , C. Battin a, b, C. Le Roy-Hatala b
a Laboratoire CLIPSYD (EA 4430), université Paris-Ouest, UFR SPSE, 200, avenue de la République, 92001 Nanterre cedex, France 
b Clubhouse Paris, 7, rue de Lunéville, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le modèle Clubhouse existe aux États-Unis depuis plus de 60ans. Il s’agit d’un modèle de réhabilitation psychosociale permettant aux personnes souffrant de troubles psychiques de se réinsérer socialement et professionnellement. La non-médicalisation du lieu, ainsi que la co-gestion entre les membres et les salariés constituent une réelle originalité en France. Les objectifs sont fondés sur l’empowerment (pouvoir d’agir) et la pair-aidance, ainsi que sur la lutte contre l’isolement et la stigmatisation. Les Clubhouses ont démontré leur efficacité sur le retour à l’emploi des membres, leur qualité de vie et le nombre d’hospitalisations. Il existe plus de 500 publications, principalement américaines, sur les Clubhouses. Nous avons accédé à 205 articles dont 64 études scientifiques et sélectionné 28 d’entre elles afin de présenter une synthèse de la revue de la littérature. Le Clubhouse Paris ayant ouvert le 1er novembre 2011, cet article est l’occasion de présenter l’intérêt de ce nouveau modèle de réhabilitation psychosociale en France, résidant dans l’originalité et la complémentarité du concept au regard des structures de soins : lieu non médicalisé, accompagnement par des salariés non soignants, activités non thérapeutiques, journée de travail organisée (work ordered day).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

The aim of this article is 1) to present the Clubhouse (CH) Model and the first French CH, and 2) study the empirical background on the efficiency of the CH concerning employment, quality of life and hospitalization for people with mental illness.

Historical, theoretical and institutional background

The first Clubhouse was created sixty years ago in the U.S. The Clubhouse model of psychosocial rehabilitation is a program that offers to people with mental illness support and opportunities to find a job and return to a normal social life. The Clubhouse model has been built over the years thanks to the experiences of members and staff. It is based on “36 standards” (rules which each Clubhouse follows in order to attain its goals). Supported by associations and families of people with mental illness, health professionals, and the international federation of Clubhouses (Clubhouse International), the first Clubhouse in France has opened in November 2011. This non-medicalized association and its co-management by both members and staff are innovative in France. The aims of the Clubhouse are founded on the concept of empowerment and “peer-help”, and on the fight against isolation and stigmatization. Clubhouses offer day-programs which allow people with mental illness to have a sense of community and a useful purpose within the association. Indeed, the salaried management team is voluntarily understaffed so that the participation of members is necessary and so that they can benefit from the opportunities for useful activity within the Clubhouse, developing a real opportunity of empowerment.

Method

In order to study the efficiency of CH, we conducted a systematic review of publications on CH, first in the database of Club House International (500 publications) and second, in the scientific data base (Psycinfo, Psycarticles, Academic Search Premier, Medline et Science Direct) (205 publications included in the 500). We identified 64 scientific studies. We have selected 28 of them that focused on the variable: employment, quality of life and hospitalisation.

Results

Clubhouses have shown their effectiveness regarding employment, quality of life and hospitalization. Indeed, several studies compare Clubhouses with other programs of psychosocial rehabilitation. The results have demonstrated that Clubhouses’ members: find more salaried work, find jobs of higher quality, have a better quality of life and face fewer hospitalizations, than people in other psychosocial rehabilitation programs.

Discussion

We discuss the interest of the CH in France using the experiment of the CH in Paris. This experiment in providing an innovative place of support, mutual aid, and autonomy is currently successful in France. Over 18 months, a team of 65 members and 3 staff members has come together. This enthusiasm is probably due to the fact that the Clubhouse in Paris is a place which helps people with mental illness establish a daily rhythm, social usefulness and affective links, all essential for recovery, in a context different from the usual medically supervised care in other settings: people are treated as individuals rather than as “sick persons” or “patients”. This article discusses the benefits of this new model of psychosocial rehabilitation in France, by presenting the originality and complimentarity of this concept, in comparison with other health structures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Clubhouse, Institution, Réhabilitation psychosociale, Efficacité

Keywords : Clubhouse, Institution, Psychosocial rehabilitation, Efficiency


Plan


© 2014  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 6

P. 477-486 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Séroprévalence du Parvovirus B19 dans un groupe de patients schizophrènes
  • Y. El Kissi, N. Hannachi, A. Mtiraoui, S. Samoud, S. Bouhlel, S. Gaabout, J. Boukadida, B. Ben Hadj Ali
| Article suivant Article suivant
  • Prévalence de l’usage problématique d’Internet chez les adolescents, Sfax, Tunisie
  • L. Chérif, H. Ayedi, I. Hadjkacem, K. Khemekhem, S. Khemekhem, A. Walha, I. Kossentini, Y. Moalla, F. Ghribi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.