Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence de l’usage problématique d’Internet chez les adolescents, Sfax, Tunisie - 22/11/15

Doi : 10.1016/j.encep.2015.04.001 
L. Chérif , H. Ayedi, I. Hadjkacem, K. Khemekhem, S. Khemekhem, A. Walha, I. Kossentini, Y. Moalla, F. Ghribi
 Service de pédopsychiatrie, CHU Hédi Chaker, avenue Majida Boulila, 3029 Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En Tunisie, l’accès à l’Internet est de plus en plus facile. Les adolescents peuvent plus facilement glisser vers un usage problématique d’Internet ou une addiction à l’Internet.

Objectif

Étudier la prévalence de l’usage problématique d’Internet chez les lycéens de la ville de Sfax.

Sujets et méthodes

La présente étude était transversale, s’étalant sur une période d’un mois, portant sur 587 lycéens d’un âge moyen de 16ans (écart-type=1,26). Cet échantillon a bénéficié de l’autopassation du questionnaire de Young pour le dépistage de l’usage problématique d’Internet.

Résultats

La prévalence de l’usage problématique d’Internet était de 18,05 %. Le sex-ratio était égal à 0,75. L’usage problématique d’Internet n’était pas corrélé au sexe. La durée moyenne de navigation par jour était de 4,5heures (±2,84) chez les adolescents usagers problématiques d’Internet, contre 1,02 heure (±1,56) chez les adolescents non usagers problématiques d’Internet (p=0,000).

Conclusion

Une attention particulière et une action préventive de sensibilisation et d’éducation auprès des jeunes, de leurs familles et des professionnels de santé s’imposent à fin de limiter l’extension de ce problème.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Use of the Internet in Tunisian society and especially among teenagers has increased in recent years. While the use of Internet is primarily intended for research and communication, the Internet has also become an important part of teenager's life. Most people use the Internet in healthy and productive ways. However, some teenagers develop a problematic use of the Internet, which is a condition also known by the term of “Internet addiction”. In Tunisia, the literature does not report data on problematic Internet use prevalence among Tunisian teenagers.

Purpose

The aim of this study was to determine the prevalence of problematic Internet use among teenagers, in the urban area of Sfax.

Methods

This transversal study was carried out between the 15th January and the 15th February 2009. Participants were 600, first to third grade secondary school students, aged 14 to 20. They were recruited from seven secondary schools randomly selected in the urban area in Sfax City. The self-administered Young's 8-item questionnaire was used in this survey. Participants who scored five or more can be considered problematic Internet users. Finally, 587 valid data samples were collected, 263 (44%) males and 324 (56%) females. Eighty-five percent of the participants were in the 15–17 age range. The mean age was 16 years (±1.26).

Results

The prevalence of problematic Internet use was 18.05% (total of 587 students). The sex-ratio was 0.75. The problematic Internet use was not correlated with sex. The average time of Internet use per day among problematic Internet users was 4.5hours (±2.84) against 1.02hours (±1.56) among non problematic Internet users (P=0.000).

Discussion

In this study, the prevalence of problematic Internet use was higher than that reported in previous studies. Two facts can explain this: first, the use of the only self-administered questionnaire does not distinguish between a simple abuse and a problematic Internet use. A psychiatric examination is essential to support the diagnosis of problematic Internet use. Second, this study was conducted exclusively in an urban area where access to the Internet is easier than in rural areas. This study was not representative of teenagers in Sfax. The gender difference was consistent with the findings of prior research, as was the average time of Internet use per day among problematic Internet users.

Conclusion

This study shows that problematic Internet use is frequent in our teenage population. A preventive outreach for youths, their families and health professionals is needed to limit the extension of this problem among young people. The existence of misuse of the Internet should not lead to avoiding this media. Reflections on how to moderate the relationship with the Internet are necessary; especially since Internet becomes an essential medium of information and communication. The current lack of Internet education in school curricula is also a shortage to fulfil.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Usage problématique d’Internet, Adolescent, Questionnaire de Young

Keywords : Problematic Internet use, Teenagers, Prevalence, Young's Questionnaire


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 6

P. 487-492 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le modèle Clubhouse pour les personnes souffrant de troubles psychiques : revue de littérature et expérience française
  • C. Bouvet, C. Battin, C. Le Roy-Hatala
| Article suivant Article suivant
  • Troubles psychiatriques et facteurs associés chez une population de patients épileptiques à Fès, Maroc
  • F. Elghazouani, C. Aarab, F. Faiz, A. Midaoui, M. Barrimi, K. Elrhazi, A. Berraho, M.F. Belahssen, I. Rammouz, R. Aalouane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.