Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspects théoriques et pratiques de la remédiation cognitive dans la déficience intellectuelle du jeune adulte : La « Cognitive Remediation Therapy » (CRT) peut-elle être adaptée ? - 22/11/15

Doi : 10.1016/j.encep.2014.02.004 
I. Carteau-Martin a, , I. Amado b, A. Thillay c, E. Houy-Durand a, C. Barthelemy a, c, F. Bonnet-Brilhault a, c
a Centre ressources autisme région centre, centre universitaire de pédopsychiatrie, CHRU Bretonneau, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours cedex 9, France 
b Service hospitalo-universitaire, centre référent en remédiation cognitive et réhabilitation psychosociale (C3RP), université Paris Descartes, centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, France 
c UMR 930 imagerie et cerveau, Inserm, université François-Rabelais de Tours, CHRU de Tours, centre universitaire de pédopsychiatrie, 37044 Tours cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Véritables enjeux de santé publique, les adolescents et adultes avec déficience intellectuelle souffrent aujourd’hui de « surhandicaps », par des accompagnements parfois peu favorables à l’autonomisation et à de nouveaux apprentissages, indispensables à la vie en communauté. Leurs limites cognitives, en particulier au niveau des fonctions exécutives, seraient un frein à leur participation aux activités de vie quotidienne, par des difficultés de planification, d’anticipation, de flexibilité et de mémoire de travail. Ces fonctions mentales supérieures peuvent être exercées à l’aide de programmes tels que la CRT (Cognitive Remediation Therapy – Wykes and Reeder 2005) développés dans d’autres pathologies, à la condition de les adapter à l’âge de développement de la personne. Les bénéfices attendus par ce type d’accompagnement sont l’amélioration de l’autonomie, une meilleure participation aux activités de vie quotidienne et une estime de soi accrue, en résumé toutes les modalités nécessaires à une meilleure qualité de vie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Teenagers and adults with intellectual disabilities are nowadays “over-handicapped”, often due to lack of care in self-sufficiency and continued learning, two essential domains for living in a community. Their cognitive limits, particularly on the executive functions, could be an obstacle to their involvement in the daily life activities, through their difficulties to plan, anticipate, shift and maintain information in working memory. These high level mental functions can be taught with the CRT program (Cognitive Remediation Therapy – Wykes and Reader 2005) developed in other pathologies and providing an adaptation regarding the developmental level of the person.

Methods

Firstly, it is essential to determine cognitive developmental levels of the teenager or the adult, using standard tools, such as Wechsler scales. Secondly, functional and/or adaptative levels have to be assessed using specific tools, such as the Vineland Adaptative Behavior Scale 2nd Edition (VABS-II, Sparrow et al., 2005) and the Functional Intervention Scale (EFI, Willaye et al., 2005). Finally, in order to clearly distinguish what are the preserved and impaired cognitive domains, standard tools assessing executive functions such as the Wisconsin Card Sorting Test, the Tower of London, Stroop Test and BADS are used if possible for the patient. The setting of cognitive remediation programs, previously developed for schizophrenic patients, requires adaptation for teenagers and adults with intellectual disabilities, taking into account the limitation of their cognitive abilities. In this paper, we will show that the CRT method for cognitive remediation is particularly relevant for subjects with intellectual disabilities. This method is hence focused on strategies and exercises to improve working memory, categorization and moreover executive functions. Of course this method might need adaptations, with examples based on simplification of the different tasks, notably for verbal materials, and with variations of the media used. These sessions will be part of a wider individualized caring project, allowing the person to transfer the cognitive acquisitions to his/her daily life.

Conclusion

The use of cognitive programs adapted to people with intellectual disabilities can provide benefits in the development of autonomy and daily life activities, leading to a better quality of life and self-esteem.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Déficience intellectuelle, Remédiation cognitive, Adolescents et adultes, Qualité de vie, Évaluation fonctionnelle

Keywords : Intellectual disabilities, Cognitive remediation, Teenagers and adults, Quality of life, Functional assessment


Plan


© 2014  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 6

P. 534-540 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Luminothérapie et épisodes dépressifs saisonniers du trouble bipolaire
  • P.A. Geoffroy, T. Fovet, J.-A. Micoulaud-Franchi, C. Boudebesse, P. Thomas, B. Etain, A. Amad
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité et tolérance à long terme de la lurasidone dans la prise en charge de la schizophrénie
  • L. Samalin, M. Honciuc, P.-M. Llorca

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.