Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation des inhibiteurs de tyrosine kinase dans un cas de leucémie aiguë lymphoblastique de type B présentant une fusion NUP214-ABL1 - 27/11/15

Doi : 10.1016/j.oncohp.2015.10.007 
Guillaume Grzych 1, Nicolas Duployez 1, 2, , Martin Alarcon Fuentes 3, Nathalie Grardel 1, Thomas Boyer 1, 2, Wadih Abou Chahla 3, Bénédicte Bruno 3, Brigitte Nelken 3, Emmanuelle Clappier 4, Claude Preudhomme 1, 2
1 Laboratoire d’hématologie, centre de biologie et pathologie, centre hospitalier et universitaire de Lille, Pr-J.-Leclercq boulevard, 59037 Lille cedex, France 
2 Inserm UMR-S 1172, institut de recherche contre le cancer, Lille, France 
3 Service d’hématologie pédiatrique, hôpital Jeanne-de-Flandre, Lille, France 
4 Laboratoire d’hématologie, hôpital Saint-Louis, AP–HP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Nous rapportons le cas d’une jeune fille de 15ans présentant une leucémie aiguë lymphoblastique de type B. La première ligne de traitement suivie selon l’EORTC 58 081 est marquée par une cortico et une chimiorésistance. Une allogreffe de moelle osseuse permet une première rémission complète mais la patiente rechute 5mois après. Une seconde ligne de traitement suivant le protocole BOREALL se révèle être un échec. Devant cette impasse thérapeutique, la patiente est considérée en soin palliatif pendant 11mois. Rétrospectivement, une analyse par technique de SNP-array réalisée sur le prélèvement initial de moelle met en évidence une fusion NUP214-ABL1. Considérant l’implication de la tyrosine kinase ABL1 dans ce réarrangement, un traitement à base de Dasatinib® et de chimiothérapies adjuvantes est débuté, entraînant une seconde rémission complète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 4

P. 225 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Carence en vitamine B12 chez un nourrisson allaité exclusivement au sein
  • F. Kamoun, R. Guirat, I. Maaloul, F. Megdich, H. Aloulou, C. Kallel, M. Hachicha
| Article suivant Article suivant
  • LAM4 et mastocytose systémique chez un enfant de 7 ans
  • Thomas Boyer, Flore Chagnon, Bénédicte Bruno, Brigitte Nelken, Claude Preudhomme, Eva de Berranger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.