Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Corrélation génotype phénotype dans les anémies sidéroblastiques congénitales de survenue pédiatrique - 27/11/15

Doi : 10.1016/j.oncohp.2015.10.016 
Cyrielle Fouquet 1, , Marie Le Rouzic 2, Thierry Leblanc 3, Yves Perel 1, Caroline Kannegiesser 4, Stéphane Ducassou 1
1 Service d’hématologie oncologie pédiatrique, groupe hospitalier Pellegrin, hôpital des Enfants, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
2 Service d’immunologie hématologie oncologie pédiatrique, CHU CH Nicolle, 76031 Rouen cedex, France 
3 Pédiatrie hématologie, hôpital Robert-Debré, Paris, France 
4 Département de génétique, hôpital Bichat-Claude-Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les anémies sidéroblastiques congénitales sont des pathologies rares liées à des mutations de gènes impliqués dans la synthèse de l’hème, du fer et des protéines mitochondriales.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude descriptive rétrospective multicentrique réalisée à partir des données de la cohorte des Anémies sidéroblastiques congénitales (ASC) élaborée au sein du département de génétique du CHU Bichat-Claude-Bernard entre 2004 et 2015. L’objectif de notre étude était de rechercher une corrélation génotype phénotype dans ces pathologies.

Résultats

Au total 43 patients (21 filles, 22 garçons) ont été analysés. Les deux formes les plus fréquentes étaient l’anémie sidéroblastique liée à l’X (n=9) et la forme de transmission autosomique récessive liée à la mutation de SLC25A38 de découverte plus récente (n=9). Le phénotype associé à la mutation ALAS2 était celui d’une anémie microcytaire de sévérité et de survenue variables. Comme pour les patients présentant une mutation du gène ALAS2, 66,7 % des patients présentant une ASC avec mutation SLC25A38 étaient asymptomatiques lors du diagnostic. À noter l’existence chez 2 patients porteurs de la mutation du gène ALAS2, la présence d’une anomalie cardiaque. Concernant les patients présentant une anémie mégaloblastique répondant à la thiamine (TRMA) impliquant le gène SLC19A2, 3 patients de notre cohorte présentaient la triade caractéristique diabète sucré, surdité et anémie mégaloblastique. Dans une proportion relativement élevée de patients (37 %) aucune anomalie génétique n’a pu être identifiée, suggérant l’implication d’autres gènes non identifiés à ce jour dans les ASC.

Conclusion

Certaines corrélations déjà connues ont été retrouvées pour les gènes les plus fréquents (ALAS2 ou SLC25A38) ou bien ceux associés à des formes syndromiques (syndrome de Pearson, mutation SLC19A32). En ce qui concerne les patients sans identification génétique, la sous-classification tenant compte entre autres de la sévérité de l’anémie, du VGM, de l’âge au diagnostic, des symptômes présents pourrait être une aide précieuse pour orienter la recherche de certaines mutations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 3 - N° 4

P. 229 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome d’Omenn : caractéristiques cliniques et thérapeutiques d’une série de 30 patients
  • Benjamin Fournier, Julien Hogan, Bénédicte Neven
| Article suivant Article suivant
  • Étude observationnelle rétrospective des RAI (recherche d’agglutinines irrégulières) post-transfusionnelles chez les nouveau-nés de mères allo-immunisées suivis au CNRHP clinique
  • Haifa Mourtada, Cécile Toly, Françoise Pernot, Brigitte Blanchard, Mélanie Chevalier, Stéphanie Huguet-Jacquot, Agnès Mailloux, A. Cortey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.