Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Typologie des sociétés savantes médicales françaises - 29/02/08

Doi : PM-07-2004-33-12-C1-0755-4982-101019-ART04 

Hervé Maisonneuve [1],

Nicolas Moreau [2],

François Steudler [3],

Claude Guérot [4],

Alain Durocher [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction Une étude sur les relations entre l’Andem et les sociétés savantes avait montré qu’il était nécessaire de mieux définir les rôles de ces organisations, et proposer des critères pour les définir. Nous avons effectué une enquête auprès de sociétés savantes dans le domaine de la santé afin d’élaborer une définition.

Méthodes Nous avons utilisé le fichier des sociétés savantes de l’Anaes (Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé), de 1998 qui comprenait 225 organisations. Nous avons envoyé un courrier auquel étaient joints un questionnaire sur une page et les copies des 2 publications réalisées sur les relations entre l’Andem et les sociétés savantes. Pour l’analyse des réponses à la définition, après lecture des réponses, une segmentation sur la population, les moyens et modalités d’actions, les buts et les champs d’action a été utilisée. Une proposition de définition a été discutée en 2002/2003 au bureau de la Fédération des spécialités médicales (FSM) regroupant 33 sociétés médicales et 12 sociétés chirurgicales. Trois réunions entre un représentant de l’Anaes et le bureau de la FSM ont permis de proposer des critères dits de « validation » des sociétés savantes. Une recherche des sites internet français listant des sociétés savantes a été faite, à partir d’un moteur de recherche (20 mars 2004).

Résultats Sur les 225 organisations ayant été contactées, 129 (57 %) ont répondu. Parmi celles-ci, 115 se considéraient comme des sociétés savantes et 14 ne pensaient pas l’être. Parmi les 115 organisations se définissant comme des sociétés savantes, 97 ont proposé une définition ; 16 ont repris les définitions proposées dans le questionnaire et 81 ont proposé leur définition. Cette analyse a identifié 6 notions importantes (rendre compte, connaissance, formation, recherche, diffusion, promotion). Les données analysées ont permis d’élaborer une définition fondée sur les propositions des sociétés savantes : « Groupe organisé, dans un champ disciplinaire donné, dont les adhérents ont pour objectif de rendre compte de leurs travaux, d’améliorer la connaissance dans leur domaine, d’assurer la formation et la recherche, de diffuser les résultats de leurs activités, de soutenir et promouvoir leur discipline ». Trente deux des 45 sociétés de la FSM ont accepté les 11 critères de validation proposés, dont certaines avec des remarques, une société s’est abstenue et 12 n’ont pas répondu. Aucun site internet français listant des sociétés savantes ne précise une définition ou des critères d’inclusion dans ces listes.

Discussion Une définition des sociétés savantes et des critères de validation, obtenus avec la participation des acteurs, peuvent servir de base à la reconnaissance et à l’identification de celles-ci.

Abstract

Typology of the French medical learned societies

Survey of 129 organisations

Introduction A study on the relationship between the ANDEM - Agence Nationale pour le Développement de l’Evaluation Médicale (French agency for the development of health technology assessment) and the learned societies showed that a definition of the role of these organisations and criteria to define learned societies were lacking. We conducted a survey among the learned societies in the field of medicine so as to elaborate a definition.

Methods We used the files of the learned societies of the Anaes - Agence Nationale d’Accréditation et d’Évaluation en Santé (French Agency for accreditation and evaluation in health) in 1998, which included 225 organisations. We sent a letter together with a single-page questionnaire and copies of the 2 publications on the relationship between the ANDEM and the learned societies. To analyse the suggestions for a definition, having read the replies, a segmentation of the population, the means and modalities of action and the aims and fields of action were used. A proposal for a definition was discussed during 2002/2003 with the board of the Fédération des Spécialités Médicales (FSM) (Federation of medical specialties) regrouping 33 medical and 12 surgical societies. Three meetings between a representative of the Anaes and the board of the FSM resulted in the proposition of so-called “validation” criteria for learned societies. A search on the French Internet listing such societies was made using a research motor (March 20, 2004).

Results Out of the 225 organisations contacted, 129 (57%) replied. Among the latter, 115 considered themselves as a learned society and 14 did not. Among the 115 organisations defining themselves as a learned society, 97 proposed a definition, 16 made use of the definitions proposed in the questionnaire and 81 proposed their own definition. The analysis identified 6 important elements (reporting, knowledge, education, research, diffusion, promotion). The data analysed permitted the elaboration of a definition based on the proposals of the learned societies: “An organised group, within the framework of a given discipline, the members’ aim of which is to report on their work, to improve knowledge on their discipline, to ensure education and research, to diffuse information on their work and research and to support and promote their discipline”. Thirty-two of the 45 societies of the FSM accepted the 11 validation criteria proposed, some of which were commented on. Only one society abstained and 12 did not reply. No French Internet web site listing the learned societies specified a definition of criteria for inclusion in the lists.

Discussion A definition of the learned societies and validation criteria, obtained through the participation of the principle actors, could serve as a basis for the recognition and identification of such societies.


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 12-C1

P. 784-790 - juillet 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les passages non justifiés au service d’accueil urgences
  • Geneviève Derame, Dominique El Kouri, Mohamed Hamidou, Emmanuel Carré, Gilles Potel
| Article suivant Article suivant
  • Risque de rage en France et importation illégale d’animaux en provenance de zones d’endémie rabique
  • Tatiana Galpérine, Didier Neau, Marie-Pierre Moiton, Yolande Rotivel, Jean-Marie Ragnaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.