Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risque de rage en France et importation illégale d’animaux en provenance de zones d’endémie rabique - 29/02/08

Doi : PM-07-2004-33-12-C1-0755-4982-101019-ART05 

Tatiana Galpérine [1],

Didier Neau [1],

Marie-Pierre Moiton [1],

Yolande Rotivel [2],

Jean-Marie Ragnaud [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction Depuis octobre 2001, la France a le statut de pays indemne de rage pour les animaux terrestres. Toutefois, le risque rabique est toujours présent et lié à l’importation illégale d’animaux en provenance de pays dans lesquels sévit la rage de façon endémique.

Observation En 2001, un chiot importé illégalement du Maroc est mort de rage en Gironde, nécessitant le traitement prophylactique de 21 personnes exposées et l’euthanasie d’un animal contact, ainsi que la mise en place de mesures judiciaires à l’encontre du couple à l’origine de cette importation.

Conclusion Les importations illégales d’animaux en provenance d’une zone d’enzootie rabique sont fréquentes. Il est nécessaire d’informer largement les touristes se rendant dans ces pays sur le risque sanitaire, en terme de santé humaine et animale d’amener ces animaux sur le territoire national.

Abstract

The risk of rabies in France and the illegal importation of animals from rabid endemic countries

Introduction Since October 2001, France has the status of a country free from rabies regarding warm-blooded animals. Nevertheless, the risk of rabies is ever present and related to the illegal importation of animals from countries in which rabies is considered to be endemic.

Observation In 2001, a puppy imported illegally from Morocco died from rabies in Gironde, requiring the prophylactic treatment of 21 persons exposed and the euthanasia of a contact animal, as well as the application of legal measures against the couple at the origin of the importation.

Conclusion Illegal importations of animal from areas of rabid enzootics are frequent. It is important to inform all the tourists who visit these countries on the sanitary risks involved, in terms of human and animal health, in bringing such animals back to their own country.


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 12-C1

P. 791-792 - juillet 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Typologie des sociétés savantes médicales françaises
  • Hervé Maisonneuve, Nicolas Moreau, François Steudler, Claude Guérot, Alain Durocher
| Article suivant Article suivant
  • Nécrose médullaire étendue, révélatrice d’une drépanocytose homozygote
  • Fabrice Simon, Emmanuel Carloz, Bernard Chaudier, Philippe Kraemer, Pierre Colbacchini, Philippe Hovette

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.