Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Abords antérolatéraux de la charnière thoracolombaire - 30/11/15

[44-136]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(15)66179-7 
J. Rigal, N. Plais, A. Cogniet, S. Aunoble, J.-C. Le Huec
 Service Pr Le Huec, Hôpital Pellegrin, place Amélie-Raba-Léon, 33000 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 30
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La charnière thoracolombaire est une région complexe de transition aussi bien morphologique que dynamique. Elle permet le passage du rachis thoracique au rachis lombaire, mais aussi de la cavité thoracique à la cavité abdominale. Elle présente plusieurs rôles : protéger le système nerveux mais également permettre le passage d'éléments anatomiques majeurs tels que les vaisseaux (aorte et veine cave), le tube digestif, le système végétatif, etc. Les deux cavités sont séparées par le diaphragme qui se comporte comme une véritable barrière anatomique. Il s'agit d'un muscle en forme de dôme, avec des insertions périphériques sur les côtes et le sternum, et des insertions vertébrales de T11 à L3. L'abord chirurgical de la charnière thoracolombaire nécessite une connaissance anatomique précise de ces insertions, mais également des rapports avec les éléments anatomiques majeurs. En effet, il est fréquent de réaliser une désinsertion qui doit être maîtrisée afin de minimiser les risques chirurgicaux. Les voies d'abord antérolatérales permettent de réaliser des gestes de décompression, de réduction et de stabilisation du rachis que n'offre pas la voie postérieure. Ainsi, la première partie de cet article est consacrée à un rappel anatomique précis des insertions et des rapports des différents éléments présents. Dans un deuxième temps, les différentes voies sont abordées, avec une description initiale des voies classiques suivie par celle des voies mini-invasives. L'évolution des techniques et l'utilisation d'endoscopes ont en effet permis la réduction des incisions et le développement d'abords peu agressifs qui permettent une récupération précoce des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Jonction thoracolombaire, Chirurgie vidéoassistée, Abord antérolatéral du rachis, Voie rétropleurale, Voie rétropéritonéale, Chirurgie mini-invasive


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Voies d'abord du rachis thoracique et de la charnière cervicothoracique
  • S. Aunoble, J.-C. Le Huec, J. Rigal, A. Cogniet
| Article suivant Article suivant
  • Abord du rachis lombaire et de la charnière lombosacrée
  • A. Poignard, J. Delambre, S. Queinnec, J. Allain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.