Médecine

Paramédical

Autres domaines


Treatment of Madelung's deformity - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.001 
P. Saffar a, 1, A. Badina a, b,
a Institut français de chirurgie de la main, 5, rue du Dôme, 75116 Paris, France 
b Service d’orthopédie pédiatrique, hôpital Necker, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Treatment of Madelung's deformity is still controversial. We reviewed retrospectively 19patients with Madelung's deformity (two bilateral, 21cases) who underwent surgery to the radius and ulna to improve range of motion, decrease pain and improve appearance of the wrist. Nineteen patients underwent 21distal radial osteotomy procedures using three different techniques: subtraction, addition or dome osteotomy. Ulnar shortening and redirection of the distal ulna was performed in 12cases; a long oblique osteotomy was used in 10 of these cases. The Sauvé-Kapandji technique was performed in five cases, an ulnar distal epiphysiodesis in two cases and a combination of osteotomy and epiphysiodesis in one case. The aim was to reduce the distal radial slope and to restore the orientation and congruity of the distal radio-ulnar joint and to improve its function. Pain was reduced as a result of the procedure: more than 75% of the cases had no or intermittent pain at the review. Pronation improved from 63° to 68° (P=0.467, not significant) and supination improved from 48° to 72° on average (P=0.034, significant). Grip strength increased from 11 to 18kgf (P=0.013, significant). Madelung's deformity is not always a benign condition and it responds well to corrective osteotomies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le traitement de la maladie de Madelung est encore débattu. Nous avons revu rétrospectivement 19patients présentant une maladie de Madelung (deux cas bilatéraux, soit 21opérations) ayant subi une chirurgie du radius et de l’ulna pour améliorer la mobilité, diminuer la douleur et améliorer l’aspect esthétique. Dix-neuf patients ont bénéficié de 21ostéotomies distales du radius utilisant trois techniques différentes : soustraction, addition ou ostéotomie en dôme. Un raccourcissement de l’ulna et une réorientation de son extrémité distale ont été réalisés dans 12cas, utilisant une ostéotomie oblique longue dans 10cas ; une intervention de Sauvé-Kapandji a été réalisée dans cinq cas, une épiphysiodèse distale de l’ulna dans deux cas et une association d’ostéotomie et d’épiphysiodèse dans un cas. Le but était de réduire la pente de l’extrémité distale du radius et de restaurer l’articulation radio-ulnaire distale dans son orientation et sa congruence, et d’améliorer la fonction. La douleur a été améliorée : dans plus de 75 % des cas, il n’y avait plus de douleurs ou des douleurs intermittentes. La pronation a été améliorée de 63° à 68° (p=0,467, non significatif) et la supination de 48° à 72° en moyenne (p=0,034, significatif). La force de poigne a été améliorée, passant de 11 à 18kgf (p=0,013, significatif). La déformation de Madelung n’est pas toujours une situation bénigne et répond bien aux ostéotomies de correction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Madelung's deformity, Treatment, Pronation–supination, Double osteotomy, Ulna shortening

Mots clés : Maladie de Madelung, Traitement, Pronation–supination, Double ostéotomie, Raccourcissement de l’ulna


Plan


© 2015  SFCM. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 279-285 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La chirurgie de la main a perdu un de ses pionniers, la Société française de chirurgie de la main un ami
  • C. Fontaine, J.-P. Lemerle, R. Lisfranc
| Article suivant Article suivant
  • Brachial plexus endoscopic dissection and correlation with open dissection
  • T. Lafosse, E. Masmejean, T. Bihel, L. Lafosse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.