Médecine

Paramédical

Autres domaines


Facteurs pronostiques des épicondylites traitées par arthroscopie - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.009 
Johan Guillou 1, , Marc Limousin 2, Guillaume Strouck 2, Christian Fontaine 3, Carlos Maynou 3
1 13, rue Jean-Prouvé, Lille, France 
2 Clinique de St-Omer, Blendecques, France 
3 CHRU de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Contexte

L’épicondylalgie latérale d’origine tendineuse reste à ce jour une pathologie « mystérieuse » dont la physiopathologie n’est pas clairement établie et dont les différents traitements font débat. Depuis une dizaine d’années, le traitement par arthroscopie a prouvé son intérêt, procurant des résultats similaires voire supérieurs à la technique classique à ciel ouvert et permettant un retour plus précoce aux activités professionnelles et sportives, sans toutefois apporter une guérison à la majorité des patients. Le but de cette étude était de chercher des facteurs pronostiques du résultat du traitement arthroscopique des épicondylites.

Méthode

Il s’agit d’une étude rétrospective, monocentrique portant sur 39 arthroscopies (36 patients) réalisées d’avril 2009 à janvier 2014. Le critère de jugement était le score de la Mayo Clinic adapté au coude. Un bon résultat était défini par un score supérieur ou égal à 75. Les données étudiées étaient le sexe, l’indice de masse corporelle, l’atteinte du côté dominant, le tabagisme, la reconnaissance en maladie professionnelle, la durée de l’arrêt de travail, l’atteinte cartilagineuse constatée à l’arthroscopie, l’existence d’une lésion capsulaire latérale définie selon la classification de Baker et le recul. Les patients ont été revus en consultation pour une évaluation clinique et fonctionnelle.

Résultats

Le recul moyen lors de la révision était de 37,2 mois (±17,4). Le score de la Mayo Clinic moyen était de 77,44 (±15,51). Les données liées statistiquement à un mauvais résultat étaient le tabagisme (p=0,0422) et la durée de l’arrêt de travail (p=0,01447). Un recul important était statistiquement lié à un bon résultat (p=0,03956).

Conclusion

Le tabagisme est finalement le seul facteur pronostique sur lequel peut agir le chirurgien. Il est indispensable, avant d’envisager le traitement chirurgical d’une épicondylite, de chercher un tabagisme actif, de chiffrer la consommation et d’évaluer la dépendance nicotinique par le test de Fagerström dans le but d’obtenir un sevrage tabagique avant l’intervention qui ne saurait être que bénéfique. Les dispositions concernant un éventuel reclassement professionnel ou un aménagement de poste doivent être prises avant l’intervention, afin de favoriser une reprise la plus précoce possible des activités professionnelles. Enfin, les patients doivent être clairement informés sur l’évolution attendue en postopératoire, à savoir une amélioration s’étalant sur plusieurs mois à plusieurs années avec une absence de guérison dans la plupart des cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 334-335 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Imputabilité de la frange synoviale huméro-radiale dans l’épicondylalgie latérale de coude
  • Amaury D’utruy, Fabrice Duparc, Isabelle Auquit-auckbur, Cédric Siedlecki, Damien Potage, Nicolas Tarissi
| Article suivant Article suivant
  • Dénervation articulaire du coude – étude anatomique des critères de faisabilité et perspectives chirurgicales
  • Laurent Bourcheix, Patrick Houvet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.