Médecine

Paramédical

Autres domaines


Résultat des greffes de tendons fléchisseurs en 2 temps : à propos de 142 cas - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.015 
Colin De Cheveigné , Stéphanie De Boer, Alexandre Loubaresse, Pierre Croutzet, Benjamin Ferreira, Alexa Gaston-nouvel
 Clinique de l’Union, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La greffe des tendons fléchisseurs en deux temps est décriée en raison des raideurs en flexion ou de l’enroulement actif incomplet. Le réglage de la tension au-dessus des recommandations habituelles et une fixation distale solide permettent d’en améliorer les résultats.

Matériel

Cette étude rétrospective de 142 greffes chez 133 patients porte sur 28 femmes et 105 hommes d’âge moyen 39,7ans. On dénombre 26 accidents du travail. La lésion initiale une avulsion distale dans 30 cas, une rupture spontanée dans 21 cas, dont 4 PR et 2 phlegmons et 82 cas de sections négligées ou réparées avec ténodèse et ou rupture secondaire. Des lésions associées (pédicules, fractures, défauts de couverture) compliquent l’évolution dans 43 cas. Le délai accident–greffe moyen est de 6,2 mois.

Technique

Le premier temps avec tige en silicone (3–4mm) comporte une reconstruction de poulies 11 fois. Dans 19 doigts il fait suite à un échec de ténolyse. Le deuxième temps est effectué en moyenne 2,7 mois plus tard avec le palmaris longus, une partie du FCR ou d’autres greffes. La fixation distale se fait généralement sur la base de la dernière phalange avec une logette antérieure et deux tunnels latéraux, sans extériorisation du fil. Les fixations sur l’ongle ou la peau, mal tolérées, ont été remplacées par cette technique originale. L’anastomose proximale, selon Pulvertaft se fait sous forte tension pour compenser la rétraction musculaire, en contradiction avec la notion classique de cascade naturelle des doigts. La rééducation est conduite selon Duran, si possible en milieu spécialisé. L’utilisation de vidéos sur smartphone ou Internet facilite nettement la prise en charge hors centre.

Résultats

Quatre patients, exclus de la série, ont renoncé au deuxième temps. Tous les autres ont été revus ou filmés en moyenne 27 mois plus tard. Le flessum moyen est de 13° pour l’IPP, 11° pour l’IPD. En enroulement actif, la distance pulpe-paume moyenne est à 1,3cm dans le pli distal, pour le pouce, l’opposition est à 8×10 selon Kapandji.

Discussion

Ces résultats, plutôt favorables, sont dus en partie au nombre élevé d’avulsions isolées du FCO. La série comporte aussi son taux de mauvais résultats (14 %) en relation avec les lésions complexes ou des patients non compilants. Ils seront détaillés.

Conclusion

La greffe selon Hunter donne de bons résultats et reste d’actualité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 336-337 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The pararectus approach to harvest large scale of vascularized iliac crest. An anatomical study of feasibility
  • Charles Dumont, Valentin Djonov, Marius Keel
| Article suivant Article suivant
  • Avantages partagés par le chirurgien et le patient de l’e-consentement en chirurgie de la main. À propos de 50 canaux carpiens
  • Gilles Candelier, Jean Pierre Lemerle, Thomas Apard, Yann Erwan Favennec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.