Médecine

Paramédical

Autres domaines


Stabilisation du poignet chez le patient cérébrolésé – évaluation analytique et impact fonctionnel. À propos de 43 cas - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.020 
Iskander Djerbi 1, , Bertrand Coulet 2, Michel Chammas 2, Cyril Lazerges 2
1 Ancienne route de Ganges, Grabels, France 
2 CHRU de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les objectifs étaient d’évaluer l’amélioration des critères non fonctionnels et fonctionnels et de comparer les deux méthodes de stabilisation du poignet chez le patient cérébrolésé.

La population étudiée incluait 43 adultes cérébrolésés, 14 femmes et 29 hommes, d’un âge moyen de 50,4ans, présentant une main spastique sévèrement rétractée, avec stabilisation du poignet, dans 23 cas par ténodèse et dans 20 cas par arthrodèse, avec un recul moyen de 67 mois. Les résultats montraient une bonne correction de la déformation du poignet de 96° pour arthrodèses contre 75° pour les ténodèses (p=0,07) et de la fermeture des doigts avec une correction de l’angle palmo-digital de 101,3° pour les ténodèses contre 93,2° pour les arthrodèses (p=0,11).

Seize patients sur 43 (37 %) avaient une amélioration du score de House en postopératoire. Si les deux techniques sont équivalentes en termes d’amélioration de l’hygiène (VAS=8,8) et de la douleur postopératoire (EVA=0,3 pour les ténodèses, 1,5 pour les arthrodèses, p=0,12), il existait en revanche une supériorité significative des arthrodèses de poignet d’un point de vue fonctionnel évalué par le FM proximal (1,9 contre 0,5, p=0,04) et distal (1,3 contre 0,3, p=0,04) et le score de House (1,4 contre 0,8, p=0,19).

L’arthrodèse par plaque présente plusieurs avantages : peu de conflit avec les tendons extenseurs, absence de nécessité d’ablation de matériel, une correction du poignet en légère extension, l’absence de lâchage des ténodèses, et un gain fonctionnel supérieur aux ténodèses en préhension et en motricité proximales et distales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 338-339 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les fractures luxations trans-scapho-rétro-lunaire du carpe
  • Abdesslem Jenzeri, Myriam Khechimi, Hamdi Dimassi, Zied Mabrouki, Mouna Ounaies, Mehdi Daghfous, Sayed Baccari, Lamjed Tarhouni
| Article suivant Article suivant
  • Ostéotomie de raccourcissement de l’ulna pour syndrome d’impaction ulnocarpien. Résultats de 14 cas évalués à 66 mois de recul moyen
  • Walid Lakhal, Guillaume Bacle, Geoffroy Dubois De Montmarin, Emilie Marteau, Charles Agout, Jacky Laulan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.